voyage autour du monde
Vous aimez? Partagez!!!

Randonner autour de Bariloche au printemps, pas toujours evident !

patagonie printempsDepuis que nous sommes en Patagonie (depuis début novembre), nous avons toujours rencontré le même problème: c'est le printemps en Patagonie et croyez nous, ça nous a pas mal compliqué la tâche au niveau de la randonnée. Mais pour que vous puissiez vous faire une idée des problèmes que ça implique, prenons l'exemple de notre dernière sortie de 4 jours autour de Bariloche.

La neige: le problème principal

La principale attraction autour de la petite ville de Bariloche, c'est le parc national Nahuel Huapi et les magnifiques paysages qu'il protège. Au programme: montagnes, lacs aux couleurs turquoises, rivières cristallines, cascades, condors et autres animaux... Bref, le paradis des randonneurs ;).

Mais qui dit montagnes dit neige surtout qu'en Patagonie, jusqu'au 21 décembre (officiellement), c'est toujours le printemps. Mais nous, naïfs comme on est, on a lu dans notre guide “décembre-avril: période idéale pour le trek autour de Bariloche”... Du coup on s'est dit qu'on pourrait probablement faire ce qu'on voudrait comme trek dans le parc national Nahuel Huapi... Erreur de débutant ;)

Au début, nous pensions faire la traverse qui rallie le refuge Frey au refuge Lopez en 4-5 jours (cf carte). Une randonnée qui s'annonçait magnifique au coeur de la partie la plus montagneuse du parc. Alors nous avons vite déchanté car même si les sentiers qui permettent d'accéder aux différents refuges depuis l'extérieur du parc sont ouverts, les sentiers qui relient les refuges entre eux en passant par la montagne sont fermés pour la plupart jusqu'en janvier... Entre les refuges Jakob et Laguna Negra, il y'a parfois même de la neige jusqu'en février. Conclusion pour nous: Impossible de randonner tellement plus haut que 1500m en décembre... Nous sommes donc mis en quête d'autres possibilités.

neige frey

Deuxième problème : trouver des infos fiables

Comme nous cherchions une solution de secours et des informations sur les sentiers praticables dans le parc, nous nous sommes naturellement rendus au bureau des gardes parc de Bariloche. Mais tout comme avec le CONAF au Chili, nous sommes ressortis du bureau pas beaucoup plus avancé. La midinette qui nous renseignait ne savait même pas nous dire à quelle altitude il commençait à y avoir de la neige et n'avait absolument aucune idée de l'état des sentiers... pas très pratique quand même.

Du coup nous nous sommes dit que le meilleur moyen de se faire une idée des conditions, c'était encore d'aller nous même à un des refuges sur une journée (le refuge Frey). Et bien nous en a pris car au cours de cette ballade, on s'est rendu compte qu'on pouvait sans problème marcher jusqu'à 1500m sans neige. En plus nous avons pu discuter avec le gardien du refuge Frey qui était incollable sur tout ce qu'il est possible de faire dans le parc national.

Après 10 minutes de discussion avec lui (qui ont été plus utiles que les heures que nous avons perdues à Bariloche et sur internet), nous avions décidé de nous rendre jusqu'à Pampa Linda, au pied du volcan Tronador, afin de randonner un peu dans le coin.

map Nahuel Huapi

Pampa Linda: au pied du volcan Tronador

Le volcan Tronador (3470m) est véritablement le maître de la région, trônant à pratiquement plus de 1000m plus haut que les sommets alentours. Il a été nommé ainsi (litérallement “celui qui gronde”) à cause du bruit de la glace qui se détache du glacier (ce sont en fait 7 glaciers) et qui se fracasse au sol dans un grondement qui raisonne dans toute la vallée.

pampa lindaLe meilleur moyen d'admirer ce volcan et ses impressionnantes chutes de glace, c'est de vous rendre à Pampa Linda, un petit coin de paradis avec un hôtel et un camping, situé à à peine 8kms du pied du Tronador (et 70kms de Bariloche). L'avantage de ce coin, c'est qu'il y'a pas mal de possibilités de randos pas trop hautes en altitude à faire sur 1 ou 2 jours. Du coup, on a embarqué 4 jours de nourriture dans nos backpacks et go départ!

Infos utiles : Pour vous rendre à Pampa Linda, vous pouvez prendre le bus organisé par le club andino de Bariloche (CAB) mais cela vous coutera la modique somme de 300 pesos l'aller ou 500 pesos l'aller-retour (crazy non???). Du coup, nous avons fait du stop sur la route 258 jusqu'à l'entrée du parc située au bord du lac mascardi. Depuis là, il y'a encore 40 kms de piste jusqu'à Pampa Linda. Mais là aussi nous n'avons pratiquement pas eu besoin de marcher car la plupart des touristes qui passent par là en voiture se rendent à Pampa Linda et se feront un plaisir de vous prendre (si vous leur faites votre plus beau sourir ;) ).

Randonnées autour de Pampa Linda

Vous pourrez retrouvez tous les itinéraires sur la map ci-desses ;)

  • la garganta del diablo : Située 8 kms en continuant sur la piste qui arrive à Pampa Linda, c'est en quelques sortes l'antre du Tronador. Vous vous trouverez au pied de ce géant et pourrez ainsi admirer de très près la glace qui tombe et s'écrase en faisant un vacarme assourdissant. Si vous avez de la chance, vous pourrez peut-être aussi admirer les majestueux condors voler au-dessus de vos têtes. Jusqu'en Patagonie, on n'avait jamais eu la chance d'en voir en liberté et dans le parc Nahuel Huapi (et aussi à Huerquhue) on en a déjà vu plusieurs fois... Impressionnant!
    L'aller-retour de Pampa Linda jusqu'à la Garganta del diablo se fait très bien en une journée à pied. Mais si vous arrivez à vous faire prendre un bout en stop, n'hésitez pas car faire 2 fois le même parcours à pied sur une piste ce n'est pas ce qu'il y'a de plus intéressant.
    Ahhh oui, au bout de la piste se trouve un restaurant/confiserie qui fait des gateaux pas donnés mais à tomber! On a pris une part de tarte brownie - dulce de leche – crème meringuée qui était simplement incroyable (bon mais 40 pesos la part). Comme quoi il faut parfois aller dans l'endroit le plus paumé pour trouver le meilleur gateau ;). garganta del diablo
  • El saltillo de las nalcas : Une petite ballade sympa qui commence sur la gauche de la route qui mène à la garganta del diablo, peut-être 1km après Pampa Linda. Le chemin vous emmènera jusqu'à une jolie cascade au milieu de la forêt. Remarquez que c'est aussi par là que commence le chemin qui va au refugio viejosaltillo de las nalcas (ancien refuge qui servait de base pour gravir le Tronador). Comme cela ne prend pas plus d'une heure pour se rendre à la cascade, vous pouvez facilement le faire en revenant de la garganta del diablo.
  • refugio Otto Meiling : Situé à 5-6 heures de marche au-dessus de Pampa Linda (mais aussi à 2000m d'altitude), c'est probablement le meilleur endroit pour admirer le Tronador et le glacier. Comme nous n'étions pas équipé pour marcher dans la neige, nous ne sommes pas montés jusqu'au refuge mais nous avons rencontré un groupe qui en revenait et ça vaut apparemment le détour. Ils nous ont raconté avoir pu observer des condors de très près et avoir eu une vue incroyable sur le Tronador. Par contre, la nuit au refuge plus souper et petit déjeuner, ça coûte quand même environ 500 pesos par personne... Mais si vous êtes un bon marcheur, ça se fait en une bonne journée en partant tôt.
  • laguna ilon : située à environ 5-6 heures de marche au-dessus de Pampa Linda, cette rando peut aussi s'envisager sur 1 ou 2 jours (et on a beaucoup hésité à la faire). C'est aussi la première étape d'une traversée plutôt sauvage du parc Nahuel Huapi qui relie Pampa Linad au cerro Lopez en 5 jours. Si vous voulez en savoir plus sur cette traversée, je vous invite à lire cet article sur I-trekking. Vous verrez que c'est plutôt sport comme trek ;).
  • lago frias : Il vous faudra compter 2 jours pour vous rendre au lago frias depuis Pampa Linda en passant par le paseo de las nubles. Mais l'avantage, c'est qu'une fois là-bas, vous pourrez prendre un bateau qui vous ramènera directement à Bariloche (mais qui coûte quand même environ 600 pesos par personne) en passant par le Brazo Blest du lac Nahuel Huapi. Une rando sympa qui pourrait très bien se combiner avec une visite du refugio Otto meiling en 3 jours.
  • retour par la laguna llum : C'est la solution que nous avions choisie pour rentrer de manière sympa en 2 jours en direction de Bariloche. Le chemin commence au bout du brazo tronador du lac Mascardi (18 kms avant Pampa Linda) et permet de rejoindre la route 258 à l'autre bout du lac en 2 jours. Depuis là on aurait facilement pu faire du stop ou prendre un bus pour revenir en direction de Bariloche. Mais, comme je vais vous l'expliquer, tout ne s'est pas exactement passé comme prévu...encore ;)

tronador matin

troisième problème: attention aux rivières

Alors pour être honnête, ce problème la on ne l'avait pas vu venir ;)... Le truc c'est qu'au printemps, avec la fonte des neiges, il y'a beaucoup d'eau dans les rivières (sans dec ;) ). Alors si vous voulez un conseil, regardez sur votre carte si le chemin que vous avez prévu d'emprunter croise des rivières car en général, il n'y aura pas de pont pour traverser (c'est pas la Suisse ici non mais ;) ). En soi, printemps rivierenous n'avons pas peur d'enlever les chaussures pour traverser des cours d'eau (on l'avait déjà fait plusieurs fois dans le parc Vicente Perez Rosales) mais quand on se retrouve devant un cours d'eau de 8m de large, de 1m de profond avec un fort courant (ahh oui et d'une température glaciale), là on y réfléchit quand même à 2 fois avant de traverser.

Evidemment, le chemin qui mène à la laguna llum croise plusieurs rivières ;)... Alors après avoir fait les 18kms qui nous séparaient du début du sentier et avoir campé là, nous nous sommes retrouvé bloqué le lendemain dès la première rivière... un peu con quand même! (jugez par vous-même sur la photo ;) ). Du coup, la seule option qui s'offrait à nous (après avoir cherché pendant un moment un bon endroit pour traverser en vain) était de rebrousser chemin jusqu'à la piste et revenir en stop ou à pied jusqu'à l'entrée du parc et la route 258. Cette fois ci, nous avons eu moins de chance avec le stop et nous avons mis 2 jours à revenir jusqu'à la route. Bon, on a quand même trouvé un super spot camping au bord du rio Manso pour se consoler de n'avoir ni fait la laguna llum ni la laguna ilon (qu'on aurait faite si on n'avait pas choisi de rentrer par la llum).

Pour éviter ce problème, ben il n'y a pas vraiment de recette miracle étant donné qu'il est extrêmement difficile de trouver des infos fiables sur l'état des sentiers. Je dirais que si vous randonnez dans le coin au printemps, évitez le plus possible les rivière quoi... ;).

camping parfait


Donc au final, sur les 4 jours on aura été en stop jusqu'à Pampa Linda, on aura marché jusqu'à la Garganta del diablo en passant par el saltillo de las Nalcas, on est revenu 18 kms jusqu'au début du chemin qui va à la laguna llum, on a été bloqué par la rivière pour enfin revenir à l'entrée du parc sur 2 jours. Ce n'était pas vraiment le programme qu'on avait imaginé mais au final, on en a quand même pris plein les yeux et on aura aussi appris quelques trucs pour les prochaines randos ;)... Pas si mauvais comme bilan non?


A retenir pour randonner au printemps en Patagonie

  • C'est le printemps jusqu'en janvier en Patagonie. N'oubliez pas de prendre en compte la neige qui peut fortement influencer vos choix de randonnées.
  • Pensez à regarder si vous devez traverser des rivières et si c'est le cas, essayez d'obtenir des infos sur la taille des cours d'eau.
  • Encore une fois, on a trouvé qu'il était difficile de trouver des infos fiables sur l'état des sentiers. N'hésitez donc pas à partir “en reconnaissance” sur une journée pour vous faire une idée.

Alors voilà, vous voyez qu'il y'a d'énormes possibilités de randonnées autour de Bariloche. Le parc national Nahuel Huapi est splendide et offre des ballades vraiment variées et en moyenne assez loin des foules. Mais si vous voulez profiter pleinement de ce parc, on vous conseille plutôt de venir à partir de janvier – février (jusqu'à avril) quand il y'a un peu moin de neige ;)...

Sur ce, on vous donne rendez-vous bientôt pour d'autres trek... on se prépare en ce moment même pour faire une rando sur 9-10 jours dans le parc tores del paine avec des amis. Un des plus gros défis de notre voyage... ça promet ;)

tores del paine

Credit Photo : Kavram


Photos en relation avec cet article

Get the flash player here: http://www.adobe.com/flashplayer

Cliquez sur "Link" pour partager ou commenter la photo

Vous n'oubliez rien?!! >>>

Commentaires

Gravatar
Hugues et Justine
17/12/2014 11:31:57

Vos photos sont comme toujours magnifiques!
C'est vrai que le facteur météo par rapport aux périodes de l'année est problématique, on voudrait être à la meilleure période partout.. Nous allons nous retrouver en Patagonie au mois de Juillet : on se prépare à avoir froid!^^
Mais c'est peut être aussi l'occasion de sortir des "sentiers trop touristiques", de trouver des alternatives moins connues : ce que vous faites très bien d'ailleurs!
Félicitations pour votre golden blog!! c'est amplement mérité!!
Gravatar
Aude
18/12/2014 04:07:25

http://lafillevoyage.com

Wow ! Torres del Paine ! C'est tellement sur ma bucket list, ça !
J'attend avec impatience l'article qui suivra :)
Et votre photo de la tente avec la brume... splendide.
Amusez-vous bien, et continuez de nous faire rêver !
Gravatar
LadyMilonguera
18/12/2014 19:20:21

http://talonshauts-et-sacados.com

Pas facile effectivement, mais vos photos sont d'une beauté !
Gravatar
Romain @La Thailande et l'Asie
22/12/2014 11:00:29

http://www.la-thailande-et-l-asie.com

Je m'aperçois que vous allez devenir sacrément rodé niveau trek ! C'est quelque chose pour ma part auquel je n'ai encore jamais pu essayé ! (pas trop le truc à ma femme...) mais je garde ça en tête, rien qu'en Thailande il y a tellement de quoi faire !
Gravatar
Benoit(novomonde)
28/12/2014 15:04:48

http://www.novo-monde.com

Salut Hugues et Justine,

Merci ;)... C'est vrai qu'on vousdrait être à la meilleure période partout... c'est possible d'optimiser un peu en se renseignant bien sur les saisons en fonction des pays mais en voyageant sans trop de plan comme nous, il faut parfois faire avec... et comme vous dites, c'est pas plus mal finalement. On a adoré nos randonnées printanières en Patagonie. On n'aurait probablement pas fait certaines si on avait été en plein été... Par contre juillet en Patagonie ça va quand même "piquer" un peu ;)
Gravatar
Benoit(novomonde)
28/12/2014 15:08:28

http://www.novo-monde.com

@ Aude: Merci pour les photos ;)... le premier article sur torres arrive demain ;)... c'était vraiment trop beau!!!

@ Romain: le trek c'était pas vraiment le truc à Fabienne non plus avant... Mais maintenant c'est "une machine" ;)... 10 jours de rando-camping ne lui font plus peur ;). Et oui j'imagine qu'au nord vers Chang-mai, Pai... il doit y avoir de belles ballades ;)
Commentez l'article

Commentez l'article !