voyage autour du monde
Vous aimez? Partagez!!!

De tourdumondistes à entrepreneurs nomades

faire un travail qu'on aime

Aujourd'hui je partage avec vous un article assez spontané... Sur Facebook nous avons été taggué dans un post de 2 tourdumondistes qui faisaient leur bilan 4 mois après leur retour (pour lire leur article c'est par ici ).

Dans leur article Julien et Anais décrivent très justement ce petit tourbillon dans lequel 2 ex-voyageurs autour du globe se retrouvent au retour. Installé dans son tout nouveau canapé au retour de son nouveau travail, Julien décrit assez précisément ce que nous ressentions nous aussi à notre retour de tour du monde.

Souvenirs du retour de tour du monde

La lecture de leur article m'a donné envie d'aller relire les articles que nous avions écrit à ce sujet. Le bilan de Benoit 4 mois après le retour ainsi que ma petite contribution 6 mois après le retour.

C'est fou, ces quelques lignes ont été écrites il y a moins de 2 ans et pourtant elles me semblent déjà être à des années lumières de nous. Aujourd'hui c'est installée dans notre petit appartement en Thailande que je vous écris ces lignes, assez précisément 18 mois après mon bilan des 6 mois d'après retour... Tellement de choses ont changé, mais finalement si on lit entre les lignes elles étaient bien prévisibles.

retour en suisse

Quand je relis ces articles j'ai le sourire jusqu'aux oreilles car sans le savoir nous donnions déjà des signes que la vie sédentaire et nous ça n'allait pas le faire longtemps. Dans son article Benoit questionnait déjà ce que nous allions faire de nos meubles fraichement acquis et moi je formulais déjà des balbutiements d'envie de création de propre entreprise et d'indépendance géographique.

Nouveau départ... encore !

Alors la première bonne nouvelle c'est que les doutes de Benoit n'étaient pas fondés. Nous avons limite eu autant de satisfaction à revendre nos meubles (et tout l’électroménager qui va avec) qu'à trinquer avec nos collègues à notre pot de départ après 18 mois passés dans l'entreprise.

Avec le recul notre retour nous ne le regrettons absolument pas, en fait j'irai même plus loin en vous confiant qu'il nous a apporté exactement ce dont nous avions besoin :

  • De la Stabilité : Après 18 mois à changer d'endroits plusieurs fois par semaine nous en avions carrément besoin.
  • Des défis intéressants : Retrouver un travail, des horaires plus réguliers, des responsabilités nous en avions besoin... On a eu la chance de trouver un travail intéressant dans lequel nous avons pu acquérir plein de nouvelles compétences.
  • Des supers rencontres : Qui dit nouvelle ville et nouveau travail dit aussi nouvelles rencontres. Pour le coup nos 18 mois à Zurich nous auront apporté de nouvelles amitiés que nous emportons avec nous dans nos nouvelles aventures.
  • Des découvertes près de chez nous : durant nos quelques mois en Suisse qui ont suivi notre retour nous avons probablement découvert plus de coins et recoins de notre petit pays bien aimé que ce que nous en avions vu dans tout le reste de notre vie.
  • paysage suisse
  • Des économies : On ne va pas se leurrer, la vie ce n'est pas qu'amour, eau fraîche et mango sticky rice. Ces 18 mois en Suisse nous ont permis de retrouver une bonne stabilité financière et avec notre mode de vie somme tout assez raisonnable cela nous a permis de faire quelques jolies économies

Mais la chose la plus importante que ce retour nous aura apporté restera probablement la confiance de nous lancer dans de nouvelles aventures !

Pourquoi être partis, encore ?

Nos proches ont fini par s'habituer je crois... Lorsqu'à notre mariage nous avons annoncé à tout le monde que nous venions de poser notre démission nous avons certes eu droit à quelques regards surpris, mais la grande majorité de nos invités a simplement souri !

mariage thème du voyage

La plupart nous connaissaient suffisamment pour savoir que la nouvelle que nous avions prévu de leur annoncer au repas ne serait pas des projets de fonder une famille. En même temps si certains avaient des espoirs d'annonce de grossesse ils ont du déchanter en voyant la mariée à l'apéro... :D

Si nous sommes repartis ce n'est pas tant car nous voulons voyager à tout prix, en fait voyager c'est plus une façon de nous donner les moyens de faire ce que nous aimons.

vivre se passionsNe nous comprenez pas mal, je ne suis pas en train de vous dire que nous n'aimons pas le voyage, bien au contraire ! Mais à l'heure actuelle notre priorité n'est pas à la découverte de nouvelles contrées mais bien d'avoir le temps à disposition pour développer de nouvelles compétences.

Nous ne sommes pas partis car nous ne voulions plus travailler. Nous sommes partis car nous voulions travailler sur ce que nous aimons.

En vivant en Suisse, avec les coûts de la vie associés, nous n'aurions jamais pu avoir le luxe de prendre plusieurs mois afin de développer des nouvelles connaissances et nous lancer sur nos projets de coeur.

4 mois plus tard, premier bilan 

Il est beaucoup trop tôt pour faire un réel bilan de cette nouvelle aventure, du moins du côté entrepreneurial... Mais on va tout de même essayer ! Après tout, au pire cela sera probablement un bilan qui nous fera sourire en le relisant dans quelques mois comme ce fut le cas avec nos bilans de retour de tour du monde... ;)

Vous êtes nombreux à nous demander ce que nous faisons au juste... hehe vous êtes curieux ma fois ! Alors si nous restons parfois un peu vagues sur le sujet ce n'est pas parce que nous avons des choses à cacher, mais bien parce que nous avançons nous aussi un peu à tâtons. Des projets et des idées nous en avons par dizaines, certains vraiment viables, d'autres plus farfelus !

no hippies but happies

Dans l'ordre et le désordre nos journées sont occupées à : Ecrire des articles sur le blog, développer des sites web pour des clients en Suisse et en France, essayer de progresser en photo et en vidéo, offrir un lifting complet à Novo-Monde, de la traduction en freelance, essayer de comprendre les labyrinthes de l'administration qui vient avec entrepreneuriat, du consulting en présence web pour des clients, et un autre gros projet donc on vous reparlera en temps et en heure !

Le premier constat est sans appel, nous travaillons sans le moindre doute plus aujourd'hui que lorsque nous étions salariés.

En 4 mois d'entrepreneuriat nous n'avons pas encore gagné ce que nous touchions auparavant en 1 mois...

La bonne nouvelle c'est qu'en 2 mois et demi en Thailande nous avons dépensé à peine plus que ce que nous payions avant pour un simple mois de loyer zurichois...

comparaison coût de la vie thailande

Le concept de semaine et de weekend a complètement quitté notre vocabulaire. Nous travaillons les jours de semaine, les weekends, la journée, le soir (et parfois la nuit pour moi) peu importe.

Parfois 15 jours d'affilée lorsque nous avons beaucoup de choses en route et parfois nous ne travaillons pas car la météo est belle ou simplement car nous avons décidé de partir 5 jours à Singapour ou encore pour faire une boucle à scooter dans le nord de la Thailande.

Et la suite ? Quand allons nous finir par racheter des meubles ?

Quand je repense à la torture que ça a été pour Benoit d'aller chez Ikea à notre retour je crois que je ne m'avance pas trop si je vous dis que nos prochaines aventures de montage d'Expedit et de Pax ne sont pas encore pour demain ! haha

panorama sur singapour

S'il y a bien une chose qu'on a réalisé à notre retour c'est qu'au final posséder des meubles nous aura procuré bien moins de satisfaction que ce que nous aurions pensé...

A la fin de notre tour du monde je m'imaginai que retrouver mes 72 sacs à main et presque tout autant de paires de chaussures allait me remplir de bonheur (oui j'avais ce qu'on appelle un grain au niveau des sacs et chaussures). Au final il n'en aura rien été !

D'ailleurs avant notre tour du monde j'avais soigneusement rangé tout ça dans des cartons avec la certitude de les retrouver au retour. Cette fois-ci j'ai certes également fait des cartons, mais beaucoup moins... Enormément de choses ont été vendues ou données!

Notre vie a énormément changé mais au final ne pas avoir de chez nous ne nous empêche pas d'avoir une certaine normalité dans notre quotidien. Si vous nous suivez sur les réseaux sociaux vous voyez très probablement passer nos photos d'escapades, mais je vous rassure notre quotidien est aussi fichtrement normal, même en vivant à l'autre bout du monde.

On mange du müsli au petit-dej, on fait le ménage, on va faire nos courses au supermarché, on va au ciné, on passe une bonne dizaine d'heures par jour devant nos écrans, on fait du sport, on rencontre des voyageurs comme on sortait pour voir des amis, on se fait des nouveaux amis, Benoit me gronde quand je met le bordel à la salle de bain, on passe des soirées à refaire le monde sur notre balcon un verre à la main... Vous voyez, pas tant de changements que ça !

prendre des décisions à l'apéro

Pour la suite nous avons décidé de nous laisser porter par le vent et les opportunités et franchement on n'a aucune idée où nous serons à la fin de cette année !

Ce qu'on sait, c'est que nous allons rester encore 2 bons mois en Asie avant de revenir en Europe pour le printemps et une partie de l'été. Entre avril et septembre nous allons probablement vadrouiller entre la Suisse, la France et l'Espagne. Nous allons probablement partir pour un trek de plus grande envergure ou encore louer un appartement pour 2 ou 3 mois à quelque part en Espagne ou nous essayer au gardiennage de maison...

Mon envie d'essayer le gardiennage de maison est surtout motivée par l'envie de passer à nouveau plus de temps avec un animal de compagnie. J'ai toujours vécu avec des chats ou des chiens et s'il y a bien une chose qui me manque depuis que nous sommes partis en tour du monde c'est de ne plus avoir un cadre de vie qui me permette d'avoir une petite boule de poil à cajoler (non, à ceux qui feraient l'allusion : Benoit n'est pas assez poilu pour ça !)

D'ailleurs si vous connaissez quelqu'un qui connait quelqu'un qui recherche des gardiens pour leur petit chez eux et leurs animaux l'espace de quelques semaines ou quelques mois n'hésitez pas à penser à nous !

vivre aux 4 coins du monde

Bref, vous le voyez, tout est encore ouvert.

Et c'est exactement ça que nous recherchions et que nous aimons. Nous savons que nous allons continuer à travailler sur nos projets qui nous tiennent à coeur. L'endroit duquel nous le ferons nous importe au final assez peu à l'heure actuelle.

Bref c'est 100% heureux qu'on termine ce premier petit bilan et qu'on vous donne rendez-vous pour une nouvelle année qui s'annonce riche en changements et qui réservera encore quelques surprises ;)

lacher de lanternes thailande
Vous n'oubliez rien?!! >>>

Commentaires

Gravatar
Aurélie
08/01/2017 09:11:36

http://www.smilingaroundtheworld.com

Très chouette article, merci de partager ces réflexions avec nous :-) Je trouve ça hyper intéressant de voir comment vous avez cheminé en terme de projets... Et puis j'ai souri en regardant votre photo d'il y a 9 ans, car 1)vous n'avez pas changé 2)c'st clair qu'il y a 9 ans je ne pensais pas non plus que je serai où je suis actuellement et que nous aurions vécu ce que nous avons vécu. La vie est pleine de surprises, d'opportunités, et c'est ça qui en fait tout son intérêt... Je vous souhaite une très belle année 2017, qu'elle vous apporte tout plein de bonnes choses :-) Bises !
Gravatar
Florence
08/01/2017 09:13:12

http://www.experiencesluxe.com

Ce retour d'expérience m'a tout simplement captivé ... notamment car je suis dans une zone charnière comme vous l'avez été il y a quelques mois : je vends tout pour devenir nomade en avril ! Et avoir des témoignages encourageants comme le votre est assez stimulant. Non pas que je doute de mon choix mais plutôt parce que c'est quand même difficile de sauter le pas !
La question que je me pose est à savoir si le fait de se déplacer régulièrement (tous les quelques mois) permet de se sentir "chez soi" dans son appartement de location courte durée. Comment ressentez vous cet aspect là ?
Gravatar
Fabienne
08/01/2017 09:44:50

http://www.novo-monde.com

Hello Aurélie!
Merci beaucoup pour ton commentaire (et pour avoir dit qu'on n'avait pas changé en 9 ans hahaha).
C'est effectivement assez marrant de repenser à notre état d'esprit au moment de cette photo prise il y a 9 ans! On était à Barcelone pour rendre visite à une amie qui faisait un erasmus, et je crois qu'à ce moment précis aucun de nous deux n'avait encore envisagé ni notre expatriation en Autriche, ni un tour du monde, et encore moins une vie nomade en mode entrepreneurs... On était aux études et on partait clairement pour une carrière bien dessinée ;)

On te souhaite à toi aussi une merveilleuse année 2017! Plein de belles découvertes à la Réunion et ailleurs!
Gravatar
Fabienne
08/01/2017 09:52:28

http://www.novo-monde.com

Salut Florence,

Merci pour ton message et félicitations pour la décision de sauter le pas! C'est clair que le plus dur c'est probablement de sauter le pas, par la suite on continue parfois à se poser des questions, mais au final on se rend rapidement compte qu'on ne regrette en rien son choix! Tu vas faire quoi si c'est pas trop indiscret?

Pour ce qui est de nous sentir chez nous je pense que c'est un peu tôt pour tirer des conclusions sur le long terme vu que cela ne fait que quelques mois, mais pour le coup on se sent vraiment bien dans notre petit chez nous en Thailande! J'irais pas jusqu'à dire "à la maison" mais presque! En fait on prend rapidement ses marques, ses petites habitudes... On a déjà nos petits coins favoris pour sortir manger, la petite vieille avec son stand chez qui on va acheter nos légumes et fruits presque tous les jours, bref on a une vie somme tout assez "normale" malgré un choix de mode de vie qui l'est peut-être moins.

On te souhaite tout de bon pour cette nouvelle étape, hâte de lire ce que tu en penseras après quelques mois! ;)
Gravatar
Marie (Miles of Happiness)
08/01/2017 09:59:43

http://www.milesofhappiness.com

Super de partager tout ça! Beau risque que de partir comme ça, et je comprends tellement votre sentiment face au fait de posséder... On pense que ça nous manque d'avoir un chez soi quand on voyage, et on réalise une fois qu'on en a un que ça ne procure pas autant de satisfaction que ça.. puisqu'au bout de qq mois on a de nouveau la bougeotte!
Gravatar
Cédric
08/01/2017 10:21:29

Ca fait du bien de faire un petit bilan de la situation et j'ai toujours autant de plaisir à lire vos articles.
C'est vraiment un sentiment étrange de revenir dans "son" pays et de se sentir étranger à la culture et aux mentalités. Je pense qu'il faut s'inspirer des personnes qui osent aller de l'avant et vous en faites partie ! Continuez comme ça !
Bonne année 2017 et à bientôt quelque part dans le monde :)
Gravatar
Fabienne
08/01/2017 10:30:32

http://www.novo-monde.com

Hello Marie!
Bien remise de votre aventure à JaPow? ;)
C'est exactement ça pour les meubles! En fait je crois qu'on n'arrivera jamais à s'attacher, mais après c'est surement lié au fait qu'on n'a jamais connu autre chose que les meubles en kit de chez Ikea... Difficile de s'attacher à ces fichues armoires qui t'ont presque coûté un divorce au montage hahaha

Bonne continuation à toi! J'ai vu que t'avais célébré tes 5 ans sur la route ;) Plein de bonnes choses pour la suite et en espérant qu'on se recroise un de ces 4!
Gravatar
Fabienne
08/01/2017 10:51:09

http://www.novo-monde.com

Hola Cedric!
Merci d'avoir laissé un message! On espère que le retour en Suisse se passe bien, c'était cool de te revoir en Thailande! :)
Comme tu dis, faut aller de l'avant, certains projets prennent du temps à être mis en place mais ça finit souvent par payer! On se revoit bientôt, aux Canaries peut-être ou ailleurs ;)
Becs
Gravatar
Anais et Julien
09/01/2017 18:43:16

Http://www.a2pasdumonde.fr

Merci à tous les deux d'avoir relayé notre article, ca nous fait vraiment plaisir, surtout qu'il a à priori susciter l'envie d'écrire ce nouveau témoignage qui comme toujours est très juste. Lui aussi fait échos en nous et en la manière dont nous imaginons notre nouvelle vie. Nous ne projetons pas de nous installer à Chiang Mai mais c'est plutôt la manière d'aborder les choses qui résonnent en nous. Vivre ses rêves, réaliser ses projets et croire que tout est possible. Si vous voulez découvrir Lille, vous êtes les bienvenu ! Prenez soin de vous ;)
Gravatar
Florence
09/01/2017 18:52:19

http://www.experiencesluxe.com

Salut Fabienne,
Merci pour ta réponse ! Avec mon ami, nous allons passer en 1er lieu quelques mois à Bangkok, on pense que c'est le bon compromis (et facile pour s'adapter) pour une 1ere destination ! Comme nous travaillons en ligne depuis de nombreuses années, pas de changement à ce niveau là ce qui enlève bien des tracas !
Ensuite je pense que l'on fera un peu au jour le jour comme vous à savoir avoir une trame pour les mois à venir et définir peu à peu en fonction des envies ;) On aura peut être l'occasion de se rencontrer au WAT17 si vous y êtes !
Bonne continuation !
Gravatar
Fabienne
12/01/2017 05:55:53

http://www.novo-monde.com

Hello Anais et Julien!
Merci pour le commentaire et pour le partage de votre article qui en effet nous a bien inspiré! :)
Tout à fait d'accord, s'installer à Chiang Mai ce n'était pas un but en soi non plus pour nous hahaha plus un moyen de pouvoir faire ce que nous aimions!
Qui sait où vos envies vous emmèneront, pour notre part on aurait jamais imaginé la tournure qu'on pris les choses il y a 2 ans à notre retour... ;)

Une excellente continuation à vous aussi, et avec grand plaisir pour Lille! ;) Notre connaissance de la France étant proche du néant c'est dans nos plans de 2017 de remédier un peu à ce manquement :D
A bientôt!
Gravatar
Fabienne
12/01/2017 05:57:46

http://www.novo-monde.com

Hello Florence!
Ah oui, la Thailande c'est vraiment le top pour démarrer! Facile de s'installer, les gens, la cuisine et les infrastructures sont faites pour les gens qui bossent en ligne!
Oui nous serons à St-Malo en avril! :) Au plaisir de se croiser là bas du coup!
A bientôt
Commentez l'article

Commentez l'article !