voyage autour du monde
Vous aimez? Partagez!!!

Myanmar : Trek de 3 jours de Kalaw au lac Inle

Lever du jour entre kalaw et inle

Seconde étape de notre voyage au Myanmar, nous avons cette fois-ci rendez-vous avec le sublime lac Inlé ! Nous avions entendu beaucoup de bien de la part d'autres voyageurs du trek de 3 jours permettant de relier le lac Inle depuis le village de Kalaw. Comme nous aimons bien la randonnée et qu'après l'ascension du Mont Zwegabin vers la petite ville de Hpa An ne nous n'étions pas encore rassasié de notre envie de nous dégourdir les pattes, nous avons décidé de nous rendre à Kalaw pour tester ce petit trek !

Arrivée à Kalaw: Bus de Hpa An à Kalaw

Depuis Hpa An il est très facile de rejoindre Kalaw ! Depuis peu, il existe un bus de nuit direct qui rallie les 2 villes en un peu moins de 12 heures de route. Ne vous étonnez pas si vous ne trouvez pas de traces de ce bus en ligne, promis il existe ! ;)

bus de nuit en thailandeA la base nous avions prévu de partir en trek directement à la sortie du bus... Ben oui, on a pris l'habitude de dormir dans les bus et généralement on dort comme des bébés ! Mais comme on vous le disait dans notre dernier article notre séjour birman a été un tantinet chamboulé par des problèmes intestinaux... A notre arrivée à Kalaw je n'avais plus rien avalé depuis plus de 48 heures et mon niveau d'énergie devait se trouver au même niveau que celui d'une tortue narcoleptique et en bonus c'était au tour de Benoit de se sentir mal ! Bref on a décidé de jouer la carte de la sécurité et avons repoussé notre trek de 24h et avons pris une chambre dans la première guesthouse venue. Nous avons ensuite passé la journée à ne rien faire hormis des allers-retours à la salle de bain... pfiou... pas glamour-glamour ce début de séjour en Birmanie je peux vous le dire ! :)

infos utiles

  • Bus de Hpa An à Kalaw : départ tous les jours à 19h de Hpa An, arrivée aux environs de 6h-6h30 du matin
  • Prix : nous avons payé 23'000 Kyaths par personne pour le trajet
  • Hôtel à Kalaw : Le Richard's Inn. Une bonne adresse avec des chambres propres et un bon petit déj. Prix de la chambre double avec salle de bain privée : 25'000 Kyaths / nuit.
    Petit plus : Ils nous ont laissé la chambre dès 6h du matin, on a donc pu faire une sieste en arrivant sans avoir à payer de nuit supplémentaire

Bon à savoir : Les Inn's louent souvent les chambres à l'heure aussi... Donc si votre bus arrive au beau milieu de la nuit ça peut être intéressant de louer une chambre quelques heures histoire de faire une sieste et prendre une douche avant de partir en trek.
Informations sur le trek et adresse du guide : Voir à la fin de l'article


Jour 1 : De Kalaw à La Mine

8h30 tapante notre guide nous attend en bas de notre guesthouse ! C'est en toute petite forme que nous le retrouvons, cela fait près de 72 heures que je n'ai rien pu avaler et Benoit a passé la journée de la veille à éliminer le peu d'aliments qu'ils devaient lui rester dans le corps...

Bref, c'est tout tranquillement que nous entamons ce trek, les pas sont difficiles et les premières petites pentes en quittant le village nous font déjà nous demander si nous avons bien fait de nous lancer dans cette aventure dans notre état.

birman partant au travail aux champs

Heureusement pour nous, notre estomac joue relativement bien le jeu et les magnifiques paysages nous font un peu oublier notre état.

Après avoir traversé les rails du train nous passons dans un premier village de Lu Pyin de l'ethnie des Dahu avant de nous arrêter dans au village de Shar Pin de l’ethnie Pao pour le repas de midi.

femme birmane vers le lac inlePour ce premier repas nous sommes accueilli chez une famille et dès notre arrivée au village nous voyons un vieux monsieur qui marche plié en deux qui se met à nous suivre.

A peine installé dans la petite maison en bambou de notre famille d'accueil pour ce midi que ce vieux monsieur pointe le bout de son nez par la porte et s'assied avec nous et commence à entamer la conversation en anglais.

Par la suite notre guide nous expliquera que ce monsieur qui doit gentiment mais surement approcher des 80 ans (mais qui en paraissait bien plus selon moi) vient à la base d'une toute autre région du Myanmar. Personne ne sait vraiment comment ni pourquoi il a atterri dans ce village voilà une quarantaine d'années, mais quoi qu'il en soit il y est resté, s'est marié avec une femme du village et n'est jamais retourné « chez lui ».

Personne ne sait réellement d'où il tient son anglais non plus... Lorsque nous lui avons posé la question il a simplement souri et dit « l'école », mais cela n'est probablement pas toute l'histoire ;)

Mais apparemment ce charment monsieur aime pratiquer la langue de Shakespeare et vient presque systématiquement se joindre aux randonneurs de passage pour parler un peu de l'Europe mais aussi raconter ses voyages en Birmanie dans ses jeunes années ! Car certes ce monsieur n'a plus quitté bien souvent ce petit village depuis quelques décennies, mais aux vues de ses récits il semble avoir bien baroudé par le passé...

Vers 14h nous nous sommes remis en route à travers les champs de piment, de gingembre mais aussi d'avocats. Durant cette après-midi nous n'avons pas croisé un seul autre groupe de randonneurs, nos seules rencontres étaient les villageois qui s'activaient dans les champs à la récolte des piments mais aussi au travail de la terre à l'aide de buffles.

trekking kalaw inle paysages

Avec notre rythme relativement lent, c'est pile poil au moment du coucher du soleil que nous avons fini par atteindre notre village, La Mine, pour la nuit.

Ici nous sommes accueillis dans une belle maison en dur avec bien évidemment un petit cabinet de toilettes au fond du jardin et un bassin en béton à l'extérieur faisant office de réservoir d'eau pour la douche, la vaisselle mais aussi l'abreuvage des boeufs ;)

homestay en birmanie

Après un délicieux repas nous n'avons pas fait long feu... Il devait être à peine 20h30 lorsque nous nous sommes littéralement effondrés sur nos petits matelas en mousses posés à même le sol... Le moment du repos tant attendu était finalement là !

Jour 2 : De La Mine à Pak Tue Puak

Rien de tel que 11 heures de sommeil pour vous requinquer des randonneurs ! Ce matin là nous sommes dans une bien meilleure forme ! Notre appétit n'est toujours pas au rendez-vous malgré les plats absolument incroyables de notre chef Jo, mais disons que nous recommençons un tantinet à reprendre du poil de la bête !

Cette seconde matinée aura probablement été ma partie favorite de ce trek ! Nous avançons d'un bon pas dans ce magnifique paysage vallonné en alternant les champs de chili encore non récoltés et les zones où la récolte a déjà été faite et où du coup les chilis sont posés à même le sol à sécher au soleil !

un paysan qui trie le chili séché

Ce matin là cela faisait 24 heures que nous étions partis et nous étions déjà en train de nous dire que finalement ce trek n'était pas si touristique que ça ! Ben oui, hormis 3 autres randonneurs croisés dans le village où nous avons passé la première nuit nous n'avions pas encore croisé la route d'autres touristes !

portraits de villageois birmans

Alors l'explication réside simplement dans le fait que plus on est loin du lac Inlé plus il y a de possibilités de variations dans les itinéraires... Et notre guide pour le coup nous avait prévu un petit tour hors du « chemin classique ».

Par contre à partir de la pause de midi nous étions de retour sur le chemin emprunté par la majorité des randonneurs, et effectivement cela change la donne !

un paysan birman et ses veaux

Terminée cette impression d'être seuls dans la campagne birmane, nous voici maintenant en compagnie de 5-6 autres groupes avec qui nous n'avons de cesse de nous dépasser mutuellement.

Notre guide est adorable et s'efforce de marquer des pauses lorsqu'il voit que des groupes sont à l'arrêt plus loin ou d'accélérer la cadence quand il sent que ceux de derrière nous rattrapent, mais bon ce n'est plus tout à fait pareil...

Mais heureusement les paysages sont toujours aussi sublimes et on se régalent à prendre des photos dans ce cadre digne d'une carte postale !

En fin d'après-midi nous atteignons le village où la majorité des randonneurs passent leur dernière nuit avant le lac. Nous sommes facilement une centaine dans le village je dirai !

un homme sur son buffle au MyanmarPar contre ce que nous avons vraiment apprécié c'est que pour le moment cet engouement des étrangers pour le coin ne semble pas encore avoir perturbé le quotidien des villageois. Malgré le nombre assez conséquent de voyageurs on ne retrouve aucune échoppe de souvenirs dans ce village, uniquement un bar qui sert de la bière bien fraîche et des cocas bien trop chers mais c'est tout ! Pas de vendeurs de foulards et de magnets, les villageois continuent à travailler leurs terres et à s'occuper de leurs animaux comme si nous n'étions pas là ! Et ça, ça fait du bien à voir ! On se rappelle encore notre trek dans la région de Sapa au Vietnam, là-bas le tourisme a totalement transformé les habitudes des locaux et on avait parfois un peu l'impression d'être dans un Disneyland de l'authentique.

Avant le repas Mr Aung, notre guide, nous propose de nous emmener à un petit spot coucher de soleil situé à une quinzaine de minutes à pied de notre maison d'un soir... Avec Benoit nous nous regardons et hésitons brièvement. Nous sommes tous les deux totalement au bout du scotch comme on dit ! Mais nous n'avons pas hésité trop longtemps car après tout nous ne serons pas à nouveau dans le coin de sitôt !

Bref après une petite grimpette sportive de 15 minutes nous atteignons le sommet de la petite colline qui domine le village et profitons des derniers rayons du soleil sur les rizières.

coucher de soleil sur les rizières

Jour 3 : Direction le lac Inle !

Afin d'éviter de marcher avec tous les autres voyageurs ayant passés la nuit dans le même village que nous notre guide nous a fait la proposition de mettre le réveil de bonne heure (comprenez par là 6h du matin) afin de nous mettre en route pour 7h tapante ! Alors pour le coup je crois bien que cette proposition était la meilleure idée du siècle !

Déjà la journée commençait bien lorsque nous avons été gâtés avec des crêpes pour le petit déjeuner (oui oui, il m'en faut peu pour être heureuse), mais là où je me suis vraiment dit que parfois il valait la peine de se lever de bonne heure même pour une marmotte comme moi, c'est lorsque nous avons commencé à marcher alors que le soleil pointait tout juste le bout de son nez !

champs de blé au petit matin

A mesure que nous avancions dans les champs, la brume se dissipait peu à peu... Franchement c'était juste sublime comme atmosphère ! Inutile de préciser qu'à cette heure-ci nous étions les seuls sur les sentiers... En une bonne petite heure de douce grimpette nous avons fini par atteindre le checkpoint où nous avons été sommés de nous acquitter des droits d'entrées de 13'500 Kyaths par personne pour l'entrée sur le site de lac Inlé ! Oui oui, la région du lac est bel et bien soumise à un droit de passage prélevé par le gouvernement birman... bah, 10$ ce n'est pas la mort, même si j'avoue que j'aurai préféré savoir que cet argent part pour les gens du coin, mais passons.

La suite de la matinée je l'ai trouvée sacrément moins passionnante. Nous avons commencé par longer une route en terre sur quelques kilomètres avant d'entamer notre descente en direction du lac. Ici les paysages souffraient clairement de la sécheresse ! La terre était toute craquelée et la végétation se faisait de plus en plus rare hormis quelques cactus. Exit les belles plantations et vergers à perte de vue, ici les cultures laissent la place à la sécheresse absolue !

Après 2h30 de descente nous avons fini par rejoindre le petit village de Ton Le d'où nous avons pris un bateau en direction de Nyaung Shwe.

pêcheur sur le lac inle en birmanie

Un premier contact avec le lac Inle tout en splendeur ! Notre « capitaine » du jour était ce qu'on pourrait appeler un chef ! Notre guide lui avait bien dit que nous n'étions pas particulièrement intéressés par les femmes girafes ni les faux pêcheurs du lac Inle qui font mine de pêcher devant les objectifs pour quelques billets. Du coup, il nous a emmené au beau milieu du lac, lieu où de « vrais » pêcheurs sont encore à l'oeuvre. Alors certes leur tenue n'est pas aussi photogénique que celles des pêcheurs qui prennent la pose, ils ont pour la grande majorité pas cet immense panier qui est souvent vu comme typique du lac Inle, mais par contre eux ben, ils n'en avaient rien à cirer qu'on soit là ou pas. Ils faisaient leur boulot et nous donnaient par la même occasion une chance d'observer de plus près leurs techniques de pêches vraiment impressionnantes (promis on y reviendra dans un prochaine article).

pêcheur inle avec la rame

Bref une petite heure de bateau plus tard nous voici débarqué à Nyaung Shwe ! Couvert de poussières, carrément à bout de force et en quête de guesthouse...

infos utiles

  • Durée du Trek Kalaw Inle : Typiquement ce trek se fait en 3 jours et 2 nuits (il existe toutefois une version raccourcie de l'itinéraire qui se fait un 2 jours / 1 nuit)
  • Prix : Dépend de la taille du groupe, plus de détail sur ce sujet plus bas dans l'article
  • Distance : En tout le trek fait environ 65km
  • Difficulté : En soi rien de bien difficile, il faut simplement pouvoir marcher 6-7 heures par jour. Les dénivelés sont faibles donc pas de souci à se niveau là. On marche grosso modo 24km les jours 1 et 2, puis 18km le dernier jour.

Bilan du trek Kalaw-Inle, alors on recommande ?

Pour nous le bilan du trek est vraiment positif, on a vraiment beaucoup apprécié les paysages et les rencontres faites en route tout comme le super contact que nous avons eu avec notre guide ! D'ailleurs si vous voulez organiser votre trek avec lui, toutes les informations se trouvent en fin d'article !

les champs en culture en Birmanie

Après on ne vous cache pas que ce trek est très touristiques et qu'il vaut mieux être conscients de quelques petites choses avant de partir. Voici notre petit bilan :

Les points positifs du trek :

  • La première journée et demi nous avions l'impression d'être seuls au monde avec notre guide !
  • On traverse des paysages absolument sublimes et on a la chance de pouvoir voir comment les gens travaillent dans les champs et vivent dans les villages.
  • C'est touristique certes, mais on a vraiment apprécié de ne pas croiser des dizaines de vendeurs de souvenirs en route ! Même dans le dernier village où nous avons dormi il n'y avait pas un seul stand de souvenirs, bref on est bien loin de cette impression d'être un porte-monnaie sur patte comme lors du trek de Sapa.
  • La cuisine lors du trek était absolument DIVINE ! Nos estomacs en vrac ne nous aurons pas permis de faire honneur correctement aux plats préparés par notre cuistot, mais durant tous le trek nous avons vraiment été gâté niveau gastronomique !
  • Nous avons eu la chance d'avoir un super guide qui connaissait le Myanmar, ses ethnies et leurs cultures comme sa poche ! Bref, nous avons appris énormément !
  • Terminer le trek par une traversée du lac en bateau est une super façon d'arriver dans ce lieu incroyable! On a vraiment kiffé ce tour en bateau!
tour en bateau lac inle

Les points qu'on voit comme plutôt négatifs :

  • Le trek est très touristique... Dites vous bien qu'en haute saison il y a entre 150 et 200 personnes qui partent chaque jour ! Donc même si on vous promet de prendre une route « alternative » dites vous bien que vous croiserez forcément d'autres groupes de trekkeurs !
  • homestay chez l'habitants en BirmanieLes nuits chez l'habitant ne sont pas « réellement » chez l'habitant... En fait les familles qui accueillent les trekkeurs dédient un espace de leur maison aux voyageurs de passage, du coup on mange et on dort dans un espace privé. On a trouvé un peu dommage de ne pas partager les repas avec les familles ou notre guides comme cela avait été le cas lors de notre trek dans la région du lac Babe au Vietnam.
  • Les locaux voient beaucoup de monde défiler devant leurs portes tous les jours. Même si nous avons fait quelques jolies rencontres nous avions aussi assez souvent l'impression que les gens en avaient un tantinet raz le bol que des trekkeurs de passage prennent des photos de leur quotidien (ce qui est bien compréhensible !)

Organiser son trek entre Kalaw et Inle : Budget et informations pratiques

Budget : Combien coûte le trek Kalaw au lac Inle ?

J'imagine que vous vous en doutez, il existe presque autant de prix que de trek, mais grosso-modo il y a tout de même quelques chiffres de référence auxquels on peut se fier :

40'000-45'000 Kyaths par personne soit grosso-modo 32€, ceci est le prix minimum pour le trek de 3 jours et 2 nuits ralliant Kalaw à Inle. Ce prix est celui proposé par une bonne partie des agences qui se trouvent à Kalaw et vous n'aurez aucune peine à réserver ce trek à ce prix là en dernière minute en arrivant sur place le jour même.

Ce prix comprend : le guide, tous les repas, le logement chez l'habitant pour 2 nuits ainsi que le bateau pour traverser le lac en fin de trek.

les repas du trek kalaw inle

Le prix de comprend pas : l'eau (comptez moins d'un euro par jour en achetant vos bouteilles dans les villages) ainsi que l'entrée sur le territoire du lac Inlé. Cette entrée coûte 10$ US (ou 13'500 Kyaths au change actuelle) et est une taxe prélevée par le gouvernement.

Attention : A ce prix là vous ferez le trek en groupe. La taille des groupes varie mais elle se situe généralement entre 6 et 8 personnes.

trekking au lac inle

Pour notre part nous avons fait le choix de payer 100'000 Kyaths par personne pour les prestations mentionnées ci-dessus. Pas que cela soit dans nos habitudes de payer plus du double, mais pour le coup nous avons réfléchi et avons opté pour cette option pour plusieurs raisons :

  • Des treks en groupe nous en avons déjà fait quelques uns. Parfois les groupes étaient au top comme lors de notre trek à Sapa, mais parfois... ben c'est 72 heures en compagnie de râleurs, mauvais marcheurs ou tout simplement des gens avec qui le courant ne passe pas...
  • Pendant ce voyage en Birmanie on essaie au maximum de dépenser notre argent de manière « responsable », comprenez par là que nous essayons autant que possible d'éviter les grosses agences, les tours operators et essayons de favoriser au maximum les commerces locaux où nous avons l'impression que l'argent va directement aux locaux et non au gouvernement...
  • groupe de trekking inle
  • Parce que 100'000 Kyaths cela fait plus du double mais cela reste moins de 70€ pour 2 petits déjeuners, 3 déjeuners, 2 dîners, 2 nuits, un tour en bateau de plus d'une heure, et 3 jours avec un guide privé...

Quoi emporter sur le trek ?

Le moins possible ;) haha non plus sérieusement ce trek est vraiment bien organisé et vous n'aurez effectivement pas besoin de grand chose... Voici une petite liste de ce que nous vous recommandons tout de même d'emporter avec vous :

  • Une doudoune ou une veste : le soir et le matin de bonne heure ça caille !!! Prévoyez donc d'avoir quelque chose à vous mettre sur le dos une fois arrivé dans les villages !
  • Une lampe frontale : Les WC sont toujours situés dans le jardin et si une envie pressante vous prend au milieu de la nuit vous serez contents d'avoir un peu de lumière ;)
  • 1 T-shirt, chaussettes et des sous-vêtement de rechange
  • douche en trek, birmanieEventuellement une serviette si vous voulez vous débarbouiller un peu en arrivant... Pas de douche à proprement parlé, mais dans toutes les familles vous aurez un bac d'eau à disposition dehors pour vous rafraîchir un peu! (Et avec un peu de bol, pas un mari qui vous espionne depuis la chambre située au premier étage hahaha!)
  • 1 litre d'eau par personne au départ. On trouve facilement de l'eau dans les villages dans lesquels on passe, donc nul besoin de vous charger d'avantage au départ !
  • Une casquette ou un chapeau ainsi que de la crème solaire sont indispensables ! Le soleil tape vraiment fort sur ce trek !!! Pas de panique si vous n'en avez pas hein... nous avons acheté nos magnifiques casquettes au marché de Kalaw pour à peine 1€, ça faisait très bien l'affaire ;)
  • Des bonnes chaussures ! Pas besoin de prévoir les chaussures de haute montagne hein, mais des baskets confortables nous parait être un minimum... On a vu des gens en tong, mais perso je n'aurai pas franchement trouvé fun de faire 65km en claquettes !

infos utiles

Notre guide, Mr. Aung, nous avait été recommandé par un couple de voyageurs que nous avions croisé à Chiang Mai (Merci Salomé et Loïc si vous nous lisez! ;) ).
Guide officiel avec une licence, Mr. Aung ne travaille pas pour une agence mais propose ses services directement et c'est lui qui s'occupe d'organiser le transport des bagages et le cuisiner.
Le contacter : Pour organiser un trek avec lui le plus simple est de le contacter directement par email : bonebone24@gmail.com

guide trekking kalaw inle

Voilà, cette fois vous savez tout sur ce magnifique trek! Dans le prochain article on vous donne rendez-vous au lac Inle pour une incroyable balade à vélo le long du lac et attention... une dégustation de vin birman! hahaha

Retrouvez ici nos autres articles sur la Birmanie:

Vous n'oubliez rien?!! >>>

Commentaires

Gravatar
Aurélie
10/02/2017 12:40:43

http://www.smilingaroundtheworld.com

Je suis contente de voir que vous avez autant apprécié ce trek que nous ! Il fait partie de mes meilleurs souvenirs de voyage, à la fois de par les paysages traversés mais aussi par la plongée dans le mode de vie dans les campagnes birmanes. Bref, un coup de cœur... Je réalise qu'en plus nous avions eu de la chance car nous n'avions croisé aucun autre groupe les 2 premiers jours, peut-être parce que nous avions spécifiquement demandé de faire une "version longue" de cette rando (apparemment les agences font "couper" souvent les groupes par des raccourcis...) J'avais parlé de notre rando ici : https://smilingaroundtheworld.com/2016/04/25/de-j113-a-j115-de-kalaw-au-lac-inle-une-superbe-randonnee-du-23-au-25-avril-2016/ cela devrait vous rappeler de bons souvenirs (en plus j'ai l'impression qu'on n'est pas passés exactement par les mêmes villages... chaque guide a ses petites habitudes !!)
Gravatar
Fabienne
10/02/2017 15:16:22

http://www.novo-monde.com

Hello Aurélie! Merci pour ton message :)
Ah effectivement on n'a pas suivi le même itinéraire apparemment! Notre guide nous expliquait qu'il y avait effectivement plusieurs chemin, je crois que certaines routes sont réservées à certaines agences si j'ai bien compris...
Pour nous le monde ça a été, notre guide était vraiment super chouette pour ça, et mine de rien une fois que t'as fait un trek à Sapa franchement en comparaison Kalaw-Inle c'est désert en touristes hahaha
J'espère sincèrement que ce trek gardera cette saveur authentique, mais pour le moment ça a l'air bien parti!
En tout cas on en gardera un magnifique souvenir!
Gravatar
Adeline
12/02/2017 11:34:40

http://la-terra-incognita.com

Le trek a vraiment l'air génial ! Ca me rappelle des souvenirs de notre passage en Birmanie (pour les petites mésaventures intestinales du début aussi :p) ! On avait fait le voyage sur le Lac Inle nous et pas en trek mais ça donne vraiment envie d'y retourner juste pour faire les quelques 65km de marche :D
Gravatar
Fabienne
14/02/2017 05:39:09

http://www.novo-monde.com

Hello Adeline!
Merci pour ton message! Haha oui les problèmes d'estomac je crois que ça n'épargne presque personne au Myanmar! Tous les voyageurs qu'on a croisé avait été touché à un moment où un autre de leur séjour ;)
Pour le trek, franchement si t'as l'occasion de revenir par ici c'est vraiment une chouette expérience! On a pas si souvent que ça la possibilité d'être autant en contact avec la population locale et de pouvoir voir un peu comment ils travaillent!
Pour notre prochain voyage en birmanie (car il y en aura surement un) on va surement tenter un trek dans la région de Hsipaw, on en a entendu beaucoup de bien aussi! tu connais?
Gravatar
Lauriane
16/02/2017 12:56:23

http://jesuispartievoyager.com

Comme quoi ça change tout d'avoir un bon guide ! Vous avez le chic pour ça j'ai l'impression :) De très belles images en tout cas !
Pour revenir sur leur technique de pêche, ils les assomment les poissons ou quoi ? ><
Gravatar
Benjamin
17/02/2017 14:01:02

http://www.durocketdescarottes.fr

Bon article, vous avez bien fait de prendre l'option luxueuse du guide à deux.

Nous avons fait le trek en indépendant et en autonomie : pour ceux qui sont court niveau budget ou simplement qui aiment voyager comme cela (c'est notre cas) c'est possible et même facile. Notre récit : http://www.durocketdescarottes.fr/2017/02/15/randonnee-de-kalaw-lac-inle-5-7-janvier-2017/

Nous avons croisé d'énormes groupes de plus de 8 personnes, dont certaines, les plus envieux de notre liberté, ont vraiment souffert de l'inertie de leur groupe.

Donc quitte à prendre un guide, autant le faire dans de bonnes conditions.

Bonne route,

Benjamin
www.durocketdescarottes.fr
Gravatar
Benoit
20/02/2017 07:08:57

http://www.novo-monde.com

Salut Lauriane,

Ahah on s'était dit ça aussi la 1ère fois mais il semblerait qu'ils essaiet plutôt d'effrayer les poissons pour les diriger dans leurs filets ;)
Gravatar
Benoit
20/02/2017 07:27:07

http://www.novo-monde.com

Salut Benjamin,

On est aussi des fans de rando en autonomie... Mais il faut avouer que les occasions de faire une rando avec tente sont assez rares en Asie du sud est et on a préféré laisser notre tente en Suisse cette fois-ci.

En ce qui concerne les treks en groupe... on a rien contre si on connait les gens avec qui on marche (généralement des autres voyageurs qu'on a rencontré avant le trek et avec qui le courant passe bien). Mais sinon on préfère le faire simplement à 2, à notre rythme.

Par contre, la chose à laquelle on accorde de l'importance quand on cherche un guide, c'est d'essayer d'éviter les agences. On préfère limiter les intermédiaires et rémunérer directement le guide et le cuisinier pour leur travail. Et en l'occurence, le contact que 2 lecteurs nous avait donné était vraimeent top!
Gravatar
Boinon
12/03/2017 07:48:18

Apres avoir lu cet article j ai pris contact avec le guide. Je confirme les propos ci dessus
Beau parcours, bon guide, bien mange.
Bon rapport qualite/prix
A conseiller
Gravatar
Benoit
12/03/2017 08:13:53

http://www.novo-monde.com

Salut Boinon,

oh cool merci pour ton retour et content de savoir que tu as fait un bon trek avec Mr. Aung :)
Commentez l'article

Commentez l'article !