voyage autour du monde
Vous aimez? Partagez!!!

La cuisine chinoise en dix commandements

nourriture chinoiseLa nourriture fait partie intégrante du bagage culturel d'un pays et donc du voyage en lui-même... Découvrir de nouvelles saveurs, épices, couleurs représente pour nous un plaisir équivalent à profiter d'un beau paysage ou de faire une belle rencontre. Alors en plus quand le pays en question (la Chine) est aussi vaste et a une histoire aussi riche, la découverte n'en est que plus intéressante ;-)... Après deux mois passés en Chine, on n'a évidemment pas eu le temps de découvrir toutes les facettes de cette cuisine millénaire mais on en a quand même bien profité... Voici donc, résumé en 10 petits commandements, ce que l'on retient de la cuisine chinoise.

les 10 commandements de la nourriture chinoise

  1. Ta nourriture tu partageras :
    Si nous devions retenir une seule chose de la cuisine chinoise, c'est bien son aspect social. Ici, chaque plat est servi au milieu de la table (souvent ronde) et est destiné à être partagé entre tous les convives. Cette façon de manger nous a d'ailleurs totalement convaincus, bien plus que nos habitudes européennes ou chacun choisi son plat et mange ce qu'il a commandé. C'est quand même plus sympa de partager afin de tout goûter ;-)... C'est d'ailleurs certainement quelque chose qu'on va ramener en Suisse après ce voyage.partage de la nourriture
  2. Les baguettes tu apprivoiseras :
    Alors autant vous dire qu'à notre arrivée en Chine, on mangeait beaucoup plus doucement qu'en Europe (parait que c'est plus sain ;-) )... baguettes chinoiseLa faute aux fameuses baguettes ;-) qui ne sont pas forcément faciles à manier au début (surtout avec les noodle soups!). Mais bon, on s'est vite habitué et maintenant on met pratiquement notre tête dans notre bol de nouilles chinoises et on engouffre ça en deux temps trois mouvements. Comme des vrais on vous dit! ;-)
  3. Beaucoup de bruit tu feras :
    Si les gens qui font du bruit en mangeant vous dérangent, vous avez intéret à vous faire une raison en Chine. La première fois qu'un chinois à mangé sa soupe de nouilles à côté de nous, ça nous a quand même fait sourire (agrémenté de quelques petits raclements de gorge et d'un petit crachat final ;-) ). Mais on s'habitue à tout comme on dit et après deux mois dans ce pays, on n'entendait même plus nos copains chinois même s'ils sont un peu bruyants. A la place, profitez en pour faire un max de bruit en mangeant, en Chine c'est permis ;-).
  4. Jamais ton assiette vide tu ne laisseras :
    Si vous êtes invités chez des chinois, évitez de finir votre assiette si vous voulez arrêter de manger un jour. Un bol vide signifie simplement que vous n'avez pas mangé à votre faim et c'est le comble du déshonneur pour un hôte de ne pas avoir rassasié ses invités (vous allez donc avoir une double ration comme résultat ;-) ). Il faut savoir que la nourriture en Chine est en quelque sorte le premier signe d'appartenance sociale. Un hôte vous cuisinera en général ce qu'il a de meilleur et s'inquiètera constamment de votre assiette ;-). Phénomène similaire au resto chinois.... Les gens commandent en général des montagnes de nourriture pour montrer qu'ils ont les moyens de s'offrir le meilleur et laissent finalement la moitié des mets. Ce qui est pour nous le comble du gaspillage est en Chine complètement banal...(on n'a jamais fait ça pendant nos deux mois en Chine... bon, c'était aussi pas trop dans nos moyens ;-) )
  5. plat chinoisUne cuisine très variée tu dégusteras :
    La cuisine chinoise est incroyablement variée... en même temps c'est normal me direz vous pour un si grand pays avec une telle histoire. Au nord, aux alentours de Pékin, vous mangerez des nouilles, des ravioles, le canard pékinois avec une grande variété de légumes toujours cuisinés à l'huile et à l'aïl. Plus vous irez vers le centre puis l'ouest, plus votre nourriture sera épicée (ou devrais-je dire pimentée) avec notamment le fameux poivre du Sichuan qui a comme effet d'endormir votre langue (je vous jure, on se croirait chez le dentiste après ;-) ). Vous mangerez aussi graduellement plus de riz car il est principalement cultivé dans le sud-ouest du pays (même si on en mange quand même partout en Chine). On a beaucoup aimé tous ces légumes qu'on ne trouve pas trop chez nous comme les pousses de bambou, soja, racine de lotus; le tout cuisiné avec pas mal de gingembre. Au sud, dans la région de Canton, vous verrez qu'il est possible de manger tout et n'importe quoi... Par chez nous, on dit que “dans le cochon, tout est bon”. Par ici, l'adage s'applique à tous les animaux et de manière générale, tout ce qui est comestible est mangé. Pour dire, notre hôte couchesurfing à Canton nous a concocté des reins de poulet, du sang de canard, des pattes de poulet, des vers à soie grillés... et ce n'est qu'un petit aperçu de ce qui se mange dans cette région. Heureusement qu'il y'a les dim-sum (sortes de patisseries sucrées ou salées cuites à la vapeur) qui restent plus digestes pour nous pauvres européens.ingredients varies chinois
  6. Le fromage tu oublieras, le tofu tu adopteras :
    Pour notre plus grand malheur, la plupart des chinois ne supportent pas le fromage (ils ne le connaissent même pas ;-) )... En fait ils sont intolérents au lactose et préfèrent donc le Tofu, sorte de pâté à base de soja fermenté. Bon, qu'on se le dise, le tofu c'est carrément fade et ça ne remplacera jamais le fromage (c'est d'ailleurs pas le but)... Mais ça à l'avantage d'être très bon marché, sain, bourré de protéines et de pouvoir être cuisiné de 10000 façons différentes. Quand c'est bien préparé, un plat de Tofu peut se transformer en expérience gustative incroyable... J'espère d'ailleurs pouvoir profiter de ce voyage pour apprendre à cuisiner le tofu correctement pour notre retour ;-)
  7. De thé tu t'abreuveras :
    En Chine, oubliez le café (qui est d'ailleurs souvent hors de prix) et habituez vous au thé chaud.the chinois Ca nous a d'ailleurs pris un peu de temps car franchement, quand il fait déjà 35 degrés à 7h du mat, on n'avait pas trop envie d'une bonne tasse de thé bouillant. Mais comme c'est clairement la boisson la plus populaire de Chine, on a bien du s'y faire. D'ordinaire, les chinois consomment une grande quantité de thé vert. Ils ont du reste toujours leur petite bouteille pour faire des infusions sur eux et boivent toute la journée. Mais même si le thé vert est de loin le plus consommé, il existe une diversité de thés incroyable en Chine dont certains sont très onéreux. Le mieux pour en essayer plusieurs, c'est encore d'aller se relaxer dans une des nombreuses maisons de thés que vous trouverez partout dans le pays... on a passé plusieurs après-midi dans ces maisons et ça a toujours été très sympa.
  8. point itA gesticuler, dessiner, mimer tu apprendras :
    On vous en avait déjà parlé quand on vous faisait part de nos premières impressions en Chine, ce pays n'est pas vraiment anglophone et encore moins francophone. Et comme il n'y a pas tout le temps les images des plats sur le menu des restaurants, il faut parfois se débrouiller avec les moyens du bord pour commander. On a déjà mimé le poulet, beaucoup utilisé notre livre d'images “point it”, choisi au bol ou sur d'autres tables, dessiné des légumes... et ça a toujours été une franche partie de rigolade. Par exemple, on a mangé plusieurs fois le fameux “Hot-pot” en Chine (fondue chinoise où l'on fait cuire une multitude d'ingrédients dans des bouillons plus ou moins relevés). A chaque fois c'est le même problème... on se retrouve devant un menu gigantesque en chinois ou il faut cocher les ingrédients que l'on désire pour le “hot-pot”. Du coup on se retrouve toujours à se ballader à travers les tables du resto pour trouver de l'inspiration et demander aux clients chinois de nous donner un coup de main. Fou rires garantis! Hot pot
  9. Dans les ruelles tu iras :
    Ce n'est pas un secret, en Asie c'est dans les rues qu'il faut aller manger et la Chine ne fait pas exception. La street food y est délicieuse, variée et extrêmement bon marché... Comptez entre 1€ et 3€ par personne pour un repas. Alors n'ayez pas peur (on n'est jamais tombé malade à cause de la nourriture en Chine) et régalez vous simplement ;-).
  10. Ces quelques spécialités chinoises tu gouteras :
specialités chinoises

Alors voilà, c'est tout pour la nourriture chinoise, qui nous a d'ailleurs ravie pendant deux mois. On a vraiment adoré sa richesse, sa diversité, les légumes tout nouveaux pour nous, les épices, les nouilles chinoises... On a en revanche un peu moins apprécié le fait que tout soit cuisiné avec beaucoup d'huile. Mais il fallait quand même bien trouver un petit point négatif qui ne ternit en rien le magnifique tableau de la cuisine chinoise. Et malgré toute cette huile, nous n'avons pas pris un gramme... Même perdus quelques kilos... Mais ça c'est probablement plus du aux nombreuses heures de trekking qu'à la gastronomie locale... ;-)


Et vous, déjà testé la cuisine chinoise, vous avez un plat favori???


Photos en relation avec cet article

Get the flash player here: http://www.adobe.com/flashplayer

Cliquez sur "Link" pour partager ou commenter la photo


Notre e-tin sur le sujet

Vous n'oubliez rien?!! >>>

Commentaires

Gravatar
Joana@VeniVidiVoyage
10/11/2013 19:47:32

http://www.venividivoyage.com

Trop cool cet article ! Moi qui adooore manger, j'adore ce genre d'article. Un petit peu de "gastronomie virtuelle", ça fait toujours du bien. En tout cas, quand je voyage la gastronomie locale fait vraiment partie à 100% de la découverte du pays. En même temps, c'est dur d'y échapper car on n'a jamais autant l'occasion de goûter plein de plats différents qu'en voyage...
Gravatar
Lucie
10/11/2013 21:16:26

http://mytourduglobe.com/

Tout ce que je connais de la cuisine chinoise c'est les restos chinois qu'on a à Londres . Bon ça donne une idée mais j'imagine qu'ils adaptent leurs recettes au pays donc manger chinois en Chine est sûrement une expérience différente. :) Qu'est-ce que vous avez préféré sur place niveau plats?
Gravatar
Benoit(novomonde)
11/11/2013 02:38:36

http://www.novo-monde.com

Salut Joana,

bien d'accord avec toi... Impossible d'échapper à la découverte culinaire en voyage. Surtout dans un pays comme la Chine ou pour ainsi dire tout est complètement différent de par chez nous ;-)... C'est ça qui est sympa!
Remarque qu'on a eu un hote couchsurfing en Chine qui nous a dit que quand il voyageait en Europe, il n'allait jamais dans les restos locaux (seulement les fast food)... En fait, comme il ne sait pas trop comment ca fonctionne par chez nous (s'il faut prendre une entrée, du vin ou encore un dessert...), il préfère éviter ce genre de situations pour ne pas perdre la face devant le serveur...Sacré chinois, il n'y a rien de pire que perdre la face pour eux... vraiment dommage dans ce cas...
Gravatar
Benoit(novomonde)
11/11/2013 02:47:52

http://www.novo-monde.com

Salut Lucie,

Ohhh oui, je sais pas exactement comment c'est à Londre mais par rapport à ce que je connaissais, la cuisine chinoise en Chine c'est pas du tout la même chose... Avec les baguettes, toute l'agitation ambiante, le bruit, les plats qui sont en général bien plus relevés (et huileux aussi ;-) )... ça change complètement l'expérience!
J'ai d'abord beaucoup aimé simplement le riz (ça change du oncle Bens de par chez nous). En rentrant, notre premier achat sera un rice cooker pour pouvoir nous y mettre ;-)... Sinon les dumplings (ravioles) sont toujours un must! On a aussi beaucoup aimé la façon qu'on les chinois de cuisiner les aubergines... on en prenait pratiquement un repas sur deux ;-)... Après, comme je le disais dans l'article, il y'a une telle diversité dans cette cuisine qu'on a jamais l'impression de manger 2 fois la même chose et ça c'est quand même top
Gravatar
laurent
11/11/2013 07:45:20

http://www.asiatrek.eu

C'est vraiment le pays où j'ai eu le plus de soucis avec la nourriture ! En plus la région de Shanghai n'est pas forcément la plus réputée... La cuisine chinoise que l'on pense connaître à l'étranger n'a plus rien à voir avec celle que l'on déguste dans le pays.
Ces endroits où l'on doit subir la fumée de clope et la nourriture pas géniale nous a coûté...
Vous avez réussi à positiver votre passage culinaire en Chine ! Bravo !!! Moi pas et ma fille qui y est restée 4 mois non plus ;o)
J'espère pouvoir découvrir d'autres facettes lors de mon prochain passage !
Gravatar
Silecee
11/11/2013 09:12:32

http://dessinemoiunailleurs.com

Miam ! Et j'imagine les fous rires pour le hot pot ! Ça ne doit pas être évident tous les jours quand on ne parle pas un mot de chinois ;)
Gravatar
Amandine@Unsacsurledos
11/11/2013 17:05:37

http://www.unsacsurledos.com

Très sympa l'article, plein d'humour, de vécu et de bons conseils culinaires ;)

Il ya quand même quelques petites choses que j'aurai du mal à me voir manger, comme le chicken feet : la barrière de l'aspect ... Mais bon, curiosité oblige, peut-être qu'une fois sur place je ferai tout de même l'expérience ;)

La cuisine chinoise doit être très différente de ce que l'on trouve chez nous (déjà en Europe, les restaurants chinois ne sont pas tous pareils), et j'adore (surtout les ravioles !) ... reste à voir si la "vraie" cuisine chinoise me séduira également !
Vous avez senti une grande différence avec ce que vous connaissiez de la cuisine chinoise avant d'arriver en Chine ? (mis à part l'ambiance et le cadre ;) !)
Gravatar
Anne-Sophie
11/11/2013 18:24:35

C est hyper sain en plus je trouve! Parve que meme si c est bon le café et le lait c est pas hyper sain.... bob alors bonne suite culinaire!
Gravatar
Blog voyage Découverte Monde
11/11/2013 22:57:35

http://www.decouvertemonde.com

Super cet article :) J'aime bien la présentation sous forme de 10 commandements. J'en reviens pas comment vous avez osé gouté à tout. J'ai vraiment pas votre audace culinaire. Œuf de cent ans, bestioles frites, pates de poulets. Je n'ai osé aucun d'eux! à vous entendre j'ai dû passer à côté de quelque chose.

Dans le sud perso j'ai eu un peu de mal avec les plats épicés. Pas moi, mais l'estomac plutôt. Mais sinon on fini toujours par se trouver quelque chose, la variété est grande en Chine. Avez-vous remarqué la fameuse odeur de Yak qui plane constamment sur la ville de Lijiang. Malgré votre bref arrêt, j'imagine que ca vous a sauté au nez? Apres 3 jours, j'étais pu capable malgré que ce soit très bon. Bref la gastronomie de la Chine ferait à elle seule bien des articles.
Gravatar
Benoit(novomonde)
12/11/2013 01:04:11

http://www.novo-monde.com

@ Laurent: C'est vrai que le fait que tous le monde fume dans les restos est assez dérangeant. On a plus l'habitude en Europe... Mais pour le reste nous on est sous le charme! Bon comme c'était notre premier pays, on attend aussi de comparer avec le reste de l'Asie

@ Silecee: Pas évident c'est certain mais pas insurmontable non plus ;-)... ça fait des supers souvenirs.
Gravatar
Benoit(novomonde)
12/11/2013 01:23:26

http://www.novo-monde.com

@ Amandine: Il y'a d'après moi un grand écart par rapport aux restos chinois en Europe... Vous trouvez qu'on a été courageux en essayant les "chicken feet", le sange de canard, les reins etc... mais ce sont des mets très courants en Chine, surtout au sud (je doute que vous trouvez ça à la carte des restos chinois en Europe...). Et il y'a souvent des parties d'animaux (tête, yeux, estomacs...) dont raffolent les chinois et qui sont souvent sur les cartes de restos que je n'aurais jamais gouté... Donc pour résumer, un restaurant chinois en Chine n'aura pas du tout le même menu ;-). Je dirais aussi que les saveurs sont plus prononcées en Chine! Ils lésinent pas sur le poivre du Sichuan par exemple ;-)... Ahh oui, encore une petite différence ;-) : l'hygiène des cuisines est 100 fois meilleurs en Europe. Il vaut parfois mieux ne pas regarder les cuisines en Chine.

@ Rachel : On a aussi eu quelques surprises dans le sud avec les épices et notament le bouillon rouge (donc super épicé) du Hot Pot... Mais globalement on a bien supporté! Et pour le yak, c'était pour ainsi dire la seule chose qu'on a mangé pendant notre trek dans la partie tibetaine du Sichuan (viande de yak, beurre de yak, yoghurt de yak...)... et ça m'a achevé! j'ai été malade comme un chien et on a du rentrer plus tôt :-(
Gravatar
Alizé - détour local
15/11/2013 00:16:51

http://www.detourlocal.com

On n'a pas encore eu l'occasion de découvrir la Chine mais c'est définitivement sur notre liste.
J'avais déjà entendu parlé du bruit qu'ils font en mangeant et qu'ils crachent aussi beaucoup. Mais je ne savais pas qu'il fallait en laisser dans l'assiette, bon à savoir. C'est vrai que manger en groupe et partager c'est vraiment agréable. Je me souviens d'un couple de chinois qui venait souvent manger dans mon petit resto et ils commandaient un peu de tout. Des plats et des desserts, tout en même temps et ils ne mangeaient pas la moitié. Je comprends maintenant pourquoi!
Et bravo pour avoir gouté au pattes de poulet.
Gravatar
Benoit(novomonde)
15/11/2013 01:51:31

http://www.novo-monde.com

Salut Alizé,

Les pattes de poulet... c'est notre hôte couchsurfing que les avaient cuisinées ;-). On pouvait pas dire non!
Sinon il ne faut pas absolument laisser qqch dans les assiettes mais tous les chinois le font... Moi ça me fait trop mal au coeur (et je suis aussi trop gourmand) alors j'ai toujours finit toujours (ou presque) mon assiette ;-). Remarque aussi que comme on voyage un peu low budget, on va pas commander un plat de plus et laisser la moitié dans l'assiette (on a pas besoin non plus de montrer qu'on a les moyens ;-) )
Gravatar
Sirhom
16/11/2013 21:12:51

http://planete-pekin.com/

Salut les tourtereaux voyageurs !

1 – J’aime beaucoup aussi ces principes de convivialité chez les asiatiques. Ce sont aussi, à la base des principes d’économie. Quand on mange à plusieurs, par ce partage on devient tous un peu responsables de ce que mangent les autres. Je sais spas si vous ave remarqué, mais si vous préparez un plat servi dans chaque assiette, on le termine et on reste un peu sur sa faim. Si on prépare le même plat dans les même quantités, mais qu’on le sert dans un plat commun à partager. Il en reste toujours à la fin. Quelqu’un doit se dévouer et finir.

2 – Dans un film chinois dont j’ai oublié le titre, une petite vieille expliquait que les chinois avaient inventé les baguettes, non pas par sens pratique, mais au contraire, parce que cette torture – l’usage des baguettes maintient les fonctions neuro-motrices de l’organisme en état, jusqu’aux âges les plus avancés. J’aime beaucoup cette explication, c’est très chinois.

3 – Les japonais font beaucoup de bruit aussi. Ca leur permet de consommer leur bouillon brulant, sans se détapisser le système digestif, à commencer par la bouche. Moi chuis pas trop fan. Je suis super fier de mon avalage de cuillère quasi insonore. Ca m’a pris des années, je vais pas le lâcher maintenant.

4 – J’apprécie le sens de l’hospitalité chinois, mais c’est vrai que souvent ça tourne à la démonstration de moyens. Par moments, on touche un peu au bling-bling local. Quand c’est pour une fête, un mariage, les chinois sont prêts à se mettre sur la paille, plutôt que de ne pas assumer leurs ruineuses coutumes. Les industriels occidentaux, qui proposent les produits dont l’image de marque est la plus classe, et les tarifs les plus élevés, apprécient particulièrement ce genre de comportements, et entendent creuser le sillon.

5 – Ah, ça c’est le passage de l’article où vous nous faites rêver 
Vous avez du en voir des choses, et en gouter. Avec la route que vous avez faites, rien d’étonnant que vous ayez croisé une telle variété, un tel foisonnement de saveurs et de cultures.
Pour les pattes de poulet et les larves de ver à soie, vous les avez gouttées mes tourtereaux ?

6 – J’ai encore eu la faiblesse d’acheter des fromages dans une boutique chinoise. Beuark, faut vraiment que j’arrête. Heureusement, on vient de recevoir un paquet de belle-maman. Un comté somptueux entre autres. Plus qu’à trouver un pain décent.
Le tofu c’est fou - ça c’est du slogan. On peut vraiment faire des choses incroyables avec. Bon moi pas grand-chose, il finit toujours en purée ou carbonisé, mais Flo en tire des mets qui me laissent à chaque fois pantois. Des trucs super simples sont exquis, leur nom en français ne laisse passer que la simplicité du concept, pas sa finesse : tofu bouilli au citron, tofu frit à la tomate… L’évocation d’autres plats laisse dubitatif, comme le tofu farci… Farcir du tofu ? Si si.

7 – ça me manque un peu le café, mais c’est clairement pas possible dans notre budget. Le thé est abordable, et c’est toute une culture millénaire à découvrir. Si on ajoute toutes les herbes et infusions que les chinois s’envoient dans leur petit thermos toute la journée, ça n’en finit pas.

8 – Oui c’est toujours drôle ces problèmes de communication. Le chinois de Flo s’améliore, mais elle ne sait toujours pas dire « vite ». Pour le signifier, elle à par contre appris le geste qu’il fallait. Elle gesticule, en faisant des moulinets avec les bras et les serveurs en général comprennent qu’ils doivent faire fissa pour le plat des enfants. Je pige pas que ça fonctionne, moi elle me donne l’impression de simuler une épreuve paralympique, mais ça marche… Comme quoi, faut trouver Le truc.

9 – Dans les ruelles tu iras, c’est clair, mais je dirais qu’en ville les tarifs sont plus élevés, et qu’il vaut sommes toute mieux faire attention à l’endroit ou on mange. La plupart des expats que je connais on tous à un endroit où un autre développé une phobie culinaire. Beaucoup, et c’est idiot ne mangent plus que de la nourriture occidentale. Comme si l’étiquette « occidental » agissait comme un charme magique contre l’absence d’hygiène et les intoxications. Les produits sont les même, les chinois qui préparent la cuisine aussi et les méthodes que je sache ne change pas non plus.
C’est un retour intéressant que le votre en tout cas. 2 mois sans être malade, ça bouleverse un peu les idées préconçues. Merci donc.

10 - Encore une fois, c’est fou cette variété, et au-delà je dirais, ce qui me fascine c’est cette curiosité extrême. A croire que les chinois ont tout essayé. Effectivement tout ce mange croirait-on en Chine. Pourtant, ça n’empêche pas les chinois d’être un peu trouillard face à l’inconnu, comme tout le monde. Je vous avais raconté cette anecdote je crois : Un ami Belge qui bossait en Chine avait organisé une soirée à laquelle les collègues européens et chinois étaient conviés. Il fallut un temps infini avant d’arriver à faire gouter aux seconds le plat au combien mystérieux que les belges avaient préparés. Un premier chinois avait fini par se lancer, se sacrifier presque… Il avait regroupé tout son courage avant de mordre, les yeux fermés… dans une gaufre au sucre.

Gravatar
Benoit(novomonde)
19/11/2013 04:17:33

http://www.novo-monde.com

Salut Sirhom,

Ouahhhh t'as définitivement écrit le commentaire le plus long jaimais laissé sur novo-monde ;-) Merci!
Sinon c'est clair qu'on a gouté à toutes ces merveills de la cuisine chinoise! ça a été cuisiné avec amour par notre hote couchsurfing à Canton donc on pouvait pas refuser ;-)... ça a été une expérience...hmmm... intéressante! Disons qu'on en mangerait pas tous les matin au petit dej ;-)
Pour les baguettes, c'est clair que ça doit maintenir les fonctions motrices... remarque qu'en Thailande, il y'a beaucoup plus de touristes et on nous refile des fourchettes direct :(... On va perdre en coordination!
Et sinon on s'est pas mis non plus aux manièrs chinoises (le bruit, commander des énormes quantités...) mais c'est intéressant à observer... Même si je trouve cette culture de vouloir montrer qu'on a de l'argent vraiment too much.
Pour le café, c'est clair qu'en Chine c'est vraiment hors budget... on est tellement content maintenant... à Taïwan et en thailande, c'est vraiment cheap... on se fait trop plaisir!

P.S. j'espère que la prochaine fois qu'on se croisera, on pourra gouter ton tofu... on est certain que tu vas t'améliorer ;-) et merci encore de nous suivre comme ça... ça nous fait toujours super plaisir de lire tes commentaires et d'avoir de vos news
Gravatar
tunimaal @ Japon
07/12/2013 15:40:33

http://www.gaijinjapan.org

Ahahahahah excellent ces 10 commandements. Je veux bien tous les faire mais j'avoue que celui du bruit me perturbera beaucoup... Déjà qu'ici au Japon ils mangent tout ce qui est nouilles et pâtes avec des "slurp" à te casser les oreilles, et des fois ça me stresse lol ^_^ Alors je n'ose même pas imaginer là-bas au vu de ce que vous dites :D
Gravatar
Benoit(novomonde)
09/12/2013 01:44:05

http://www.novo-monde.com

Salut Aala,

ça m'étonnerait pas que les chinois fassent deux fois plus de bruit en mangeant que les japonais... Disons qu'ils ont simplement d'autres manières ;-)... Après la Chine, on a été à Taïwan et c'était déjà mieux à ce niveau. J'imagine que le Japon doit plus se raprocher de Taïwan pour ça ;-)
Gravatar
Antoine Et Charlotte
11/10/2014 06:02:34

http://leverderideau.voyage

Salut Les voyageurs.
On se connecte un peu en retard sur votre article, mais nous aussi on a testé la nourriture chinoise et on adoré, on voulait voir d'autres échos de voyageurs sur la question. Antoine a même testé des expériences culinaires un peu ... extrêmes ;) si vous voulez on a fait une vidéo, dites moi ce que vous en pensez :) https://www.youtube.com/watch?v=sWFhGbt9fg4
bonne continuation !
Gravatar
Benoit(novomonde)
11/10/2014 12:59:12

http://www.novo-monde.com

Ahahah la vidéo... très sympa! ça rappelle des "bons" souvenirs ;-)... On avait aussi testé l'oeuf noir ou "de 100 ans". Mais sinon le truc que je ne peux pas manger et dont tous les chinois rafolent se sont les pattes de poulet... y'a rien à manger la-dessus et ils arrivent à tout avaler sauf l'ongle...
Gravatar
Emma
13/11/2014 04:32:32

http://voyagesexperiences.blogspot.com/

Super ces commandements! La cuisine Chinoise d'Europe est "soft" je l'ai découvert à l'île Maurice... Ici on trouve beaucoup de restos chinois qui proposent les abats de volaille, les pattes etc... un petit air de chine authentique! Bravo vous êtes de vrais curieux, moi, je n'ose pas tout goûter! Merci de nous en faire découvrir toujours plus!
Gravatar
Gaëlle
13/11/2014 10:28:28

http://joe.goodmorningplanet.com

aaaah, même s'il est 10h du matin, vous me mettez l'eau à la bouche avec votre article ! J'ai passé 2 ans en Chine et j'avoue que la cuisine chinoise me manque souvent...
Ce que j'ai adoré là-bas, c'est la variété de plats dans les restaurants et la street food (brochettes, soupe de raviolis, nouilles sautées, etc.), un vrai régal !
Merci en tous cas pour cette petite séance nostalgie cuilinaire matinale ;)
Gravatar
Benoit(novomonde)
13/11/2014 12:52:10

http://www.novo-monde.com

@Emma : Il faut oser ;-)... Il n'y a pas que du mauvais! Et c'est clair que la cuisine chinoise en europe n'as pas grand chose de chinoise ;)...

@Gaëlle : 2 ans en Chine... ça fait rêver ;) (on est des fanas de la Chine ;) )... C'est clair, c'est super varié. on n'a pratiquement pas mangé 2 fois la même chose en 2 mois et demi. (sauf les ravioles... c'est tellement bon qu'on en a mangé des tonnes ;) )
Gravatar
Gaëlle
13/11/2014 14:17:58

http://joe.goodmorningplanet.com

Oui 2 ans en Chine, à Qingdao (entre Pékin et Shanghai), c'était vraiment une super expérience et j'ai adoré la Chine, même si je n'en ai vu qu'un tout petit bout ;)
Gravatar
coco
28/11/2014 15:33:51

Etant d'origine chinoise et rentrant très souvent au pays, je tiens à vous féliciter pour votre sens de l'observation et vos commentaires très justes et pertinents !

Vous n'avez jamais eu la tourista en Chine ?

Gravatar
Fabienne @novomonde
28/11/2014 18:10:52

http://www.novo-monde.com

Salut Coco! Merci pour le message!
La cuisine chinoise on l'a vraiment adorée, en plus elle est tellement différente de la cuisine chinoise qu'on connait en Europe! Un régal!

Pour ce qui est des maladies on s'en est plutôt bien sorti! Benoit est tombé malade une seule fois à cause d'un yaourt à base de lait de yak frais dans le Sichuan, mais c'est tout! :)

Salutations de Patagonie
Gravatar
Yanick
13/12/2016 14:10:28

http://www.artisanserrurier-paris12.fr/

J'ai bien aimé votre article.
Commentez l'article

Commentez l'article !