voyage autour du monde
Vous aimez? Partagez!!!

Trekking en Patagonie : le parc national Vicente Perez Rosales

trek lac chiliAprès une belle introduction à la Patagonie avec un trek dans le parc national de Huerquehue, nous sommes descendus un peu plus au sud dans la région des lacs chiliens jusqu'à la petite ville de Puerto Varas. Tout comme la région de Pucon, cette partie du Chili regorge de lacs, de volcans et de parcs nationaux qui ne demandent qu'à être explorés... Comme il faut bien faire des choix, nous avons jeté notre dévolu sur le parc national Vicente Perez Rosales pour y faire à la base une rando de 3 jours qui passe par les thermes de Callao (et oui, encore des sources thermales, on aurait tort de se priver non?). Alors tout ne s'est pas passé exactement comme prévu mais au final, on en a pris plein les yeux et c'est bien ça l'essentiel ;).

Puerto Varas

puerto varas
Crédit Photo: sunsinger
Puerto Varas, en plus d'être une excellente base pour explorer la région, est une petite ville qui ne manque pas de charme. Situé sur la rive ouest du lac Llanquihue , vous y aurez une vue imprenable sur le volcan Osorno qui trône majestueusement à l'autre extrémité du lac. Vous y trouverez aussi tout ce qui est nécessaire à la préparation d'un trek (de grands magasins d'alimentations, un petit peu de matériel de montagne...) ou à l'organisation d'un tour, d'une sortie kayak, rafting, escalade...

Infos utiles : on a bien aimé l'hôtel Ellenhaus qui proposait des chambres très bon marché (19000 la double avec petit déjeuner compris) par rapport à ce qu'on a vu dans le coin. Il y'a aussi une cuisine à disposition, un bon wifi... Bref, tout ce qu'on recherche.

Le parc national Vicente Perez Rosales

Première région du Chili à être protégée au sein d'un parc national, cette réserve est constituée de forêts très denses et humides, du magnifique lac “todos los santos” et des 3 volcans Osorno (2652m), Tronador (3554m) et Puntiagudo (2190m). Franchement après avoir voyagé plusieurs mois dans les contrées plus arides du Pérou, de la Bolivie et du nord du Chili, on se réjouissait de retrouver plus de végétation, du vert, des rivières... Et je peux vous promettre qu'on a pas été déçu!

Pour y accéder, rien de plus simple depuis Puerto Varas. Des minibus partent environ toutes les 45 minutes dès 8h30 du matin en direction de Petrohué (entrée principale du parc situé au bord du lac “todos los santos”. Il y'a aussi les bureaux du CONAF pour obtenir des informations sur le parc) et coûtent 2500 pesos/pers. On vous met une petite carte du parc national avec les différentes ballades qu'on a faites, histoire que vous voyez de quoi on parle ;).

pn vicente perez rosales

Les chutes de Petrohue et le “Camino de la desolacion”

Comme vous le voyez sur la carte, le trek qu'on avait prévu de faire part depuis le lieu dit “el Rincon” qui n'est accessible qu'en bateau privé depuis Petrohué. Du coup on a pris le premier bus du matin en espérant trouver un bateau rapidement afin de pouvoir commencer notre rando pas trop tard. Une fois arrivé au port, il y'avait effectivement plusieurs personne avec des bateaux privés qui nous proposaient de nous amener à “el Rincon”. Mais le problème, c'est le prix demandé! Impossible de négocier à moins de 50000 pesos/bateau (70 euros) le trajet... Hors de question pour nous de payer un tel prix pour aller trekker. On s'est donc mis en quête de personnes motivées à faire la rando avec nous et partager les frais de bateau... Mais comme vous pouvez vous l'imaginer, impossible de trouver d'autres personnes motivées avec 3-4 jours de nourriture dans leur sac à dos pour la rando (nettement plus facile de trouver des gens à Puerto Varas ;)... sans dec! ). Nous nous sommes donc contenté du programme de secours...

Depuis Petrohué, il y'a une jolie ballade d'une journée à faire au pied du volcan Osorno: j'ai nommé le “camino de la desolacion” (cf map). On s'est donc dis: “on part déjà faire cette ballade et on verra bien en revenant”. Excellente décision! Le sentier est absolument superbe. On commence par se balader au pied du volcan avec une vue incroyable... Imaginez des milliers de fleurs jaunes (les Retamas qui sortent en novembre en Patagonie) et les formes parfaites de l'Osorno en toile de fond. Ça aurait carrément été dommage de rater ça! On monte ensuite jusqu'à un mirador d'où on a une vue imprenable sur le lac “todos los santos”... Parfait pour un petit pic nic. Puis, à la place de monter plus loin en direction du volcan, on décide de redescendre et de faire une boucle en passant par le bord du lac. Le contraste entre le sable volcanique noir de la plage et toutes ces fleurs jaunes est prenant. On en profite pour se poser un moment et faire tout plein de photos ;). Après 5-6 heures de marche, la boucle est bouclée et nous revoici à Petrohué.

osorno petrohue

On avait ensuite prévu de poser notre tente au camping de Petrohué pour visiter les chutes (situées 6 kms en amont sur la route) le lendemain. Mais le hasard d'une rencontre en fera autrement... Du coup, on aura pas vu les chutes de Petrohue mais on vous met quand même une petit photo parce que ça à l'air vraiment beau...

salto petrohue

Crédit Photo: Idan Ben Haim

De Petrohue à el Rincon

En arrivant donc à Petrohué après le “camino de la desolacion”, on voit un couple qui séjournait à notre hôtel à Puerto Varas. En discutant avec eux, on leur raconte nos mésaventures pour trouver un bateau privé à un prix raisonnable qui nous amènerait à “el Rincon” pour faire ce fameux trek. En parlant des eaux thermales de Callao, on voit les yeux de Monica s'illuminer... Il n'en fallait pas plus pour les convaincre de partager le bateau et de faire la rando ensemble. Et en plus ils avaient tout le matériel de camping et 5 jours de nourriture dans les backpacks... comme quoi, parfois le hasard fait bien les choses.

Et comme il était déjà 18:30 environ, on a aussi pu négocier beaucoup plus facilement avec les propriétaires de bateaux. Ben oui, ils rentrent de toute façon chez eux en fin de journée et préfèrent remplir un peu leur bateau. Du coup, on s'en est sorti à 40000 pesos à 4 ce qui est déjà beaucoup plus raisonnable.

Infos utiles : Alors un conseil si vous voulez vous rendre à “el Rincon” pour faire ce trek. Soit vous vous organisez en groupe à Puerto Varas pour partager les frais de bateau, soit vous vous rendez à Petrohué en fin de journée pour négocier un bon prix (ou les deux à la fois).

Comptez environ 1h-1h30 de bateau pour arriver à “el Rincon” (petite plage où il y'a une seule maison). Mais le temps passe vite car ce n'est que du bonheur pour les yeux (et je pèse mes mots). Par beau temps, vous aurez une vue absolument spectaculaire sur les volcans Osorno et Puntiagudo... Un fois arrivés sur la plage, vous pourrez y camper en admirant les lumières du soir sur le lac “todos los santos”... Croyez moi, on n'est pas prêt d'oublier ce trajet en bateau et la vue depuis la jolie petite plage d'el Rincon... un soirée au paradis.

lago todos los santos

Atteindre les thermes de Callao, un vrai parcours d'obstacles

On se lève donc de bonne heure pour faire les 12 kms qui nous séparent des thermes de Callao. Alors d'après le lonely planet trekking Patagonie, cela représente une petite ballade de 3-4 heures sur un chemin facile... à faire même avec ses enfants quoi ;). Alors la réalité c'est qu'en novembre (la fin du printemps en Patagonie), ce chemin est extrêmement boueux ce qui le rend plus difficile et fatiguant. Et si vous voulez notre avis, étant donné que ce parc national est extrêmement humide, le chemin doit être boueux toute l'année. Ajoutez à cela 2-3 passages de passerelles bien douteuses et 1-2 traversées de rivières glacées, cela rend le tout pas si facile que cela ;) (d'ailleurs si le lonely planet lit ces lignes, sachez qu'on ne ferait jamais ce trek avec des enfants...).

aventure

Mais mis à part l'état du chemin qui a parfois mis notre coordination à rude épreuve (quand vous n'avez pas envie d'enlever vos chaussures pour traverser la rivière glacée et qu'il n'y a que 4 cailloux instables pour passer ;) ), les paysages sont une nouvelle fois à couper le souffle. Nous avons tout d'abord traversé quelques pâturages avec vue sur le lac, puis nous nous sommes enfoncés dans cette forêt très dense et humide en longeant la “rivière sans nom” (rio sin nombre). La variété d'arbres et de plantes, le nombre d'oiseaux qui virevoltent dans tous les sens, l'eau absolument cristalline... un véritable jardin d'éden! On a traversé ensuite quelques clairières qui offrent une vue complètement dégagée sur le majestueux volcan Puntiagudo... avec les vaches qui paissaient en premier plan, on avait presque l'impression d'être devant le cervin ;).

puntiagudo

40 minutes après avoir passé l'Hospedaje el Callao (si si, il y'a des gens qui habitent ici ;) ), nous atteignons le camping où se trouvent aussi les eaux thermales de Callao. Ce spot camping est absolument génial! Il y'a quelques tables, des espaces pour le feu, la rivière juste à côté... et surtout une petite cabane avec 2 bassin d'eau chaude! Vous imaginez le bonheur après une journée de rando! Comme il faisait chaud, on a d'abord sauté dans la rivière glacée avant d'aller vite se réchauffer dans les bassins d'eau chaude... le paradis on vous dit ;).

Infos utiles :
  • Pour pouvoir ouvrir la cabane avec les bassins d'eau chaude, vous devrez vous arrêter à l'hospedaje el Callao pour prendre les clefs et payer 10000 pesos/tente pour le camping et l'accès aux thermes.
  • Une fois que vous êtes à “el Rincon”, pas moyen de revenir en arrière. Vous êtes obligés de traverser jusqu'au lac Rupanco (minimum 2 jours). Assurez vous donc d'avoir bien prévu votre coup ;)

thermes callao

Jusqu'au lac Rupanco et el Poncho

Si les paysages en Patagonie sont aussi verdoyants, c'est aussi parce qu'il pleut souvent... Alors ne vous imaginez pas en regardant nos photos qu'on eu que du beau temps! Nous avons attendu plusieurs jours à Puerto Varas pour avoir une fenêtre plus ou moins bonne... et en nous levant en ce 3ème jour de rando, le temps n'était malheureusement pas vraiment au beau fixe.

Au programme de la journée, il y'avait 16kms qui nous séparaient du lieu dit "las Gaviotas” situé au bord du lac Rupanco. La journée s'annonçait belle avec une petite lagune en chemin (laguna las Quetros) et une descente vers le lac Rupanco avec une magnifique vista sur le volcan Casablanca. On aura malheureusement pas vu grand chose de tout ça...

jour3On commence la journée dans le brouillard. A la première traversée de rivière, je (Benoit) me rate et finis les pieds dans l'eau... idéal pour entamer une journée de marche ;). On monte ensuite jusqu'à la laguna las Quetros qu'on manque de rater car on la voit à peine avec ce brouillard. Et pour ne rien arranger, il se met à pleuvoir... Le chemin qui était déjà vraiment boueux ne s'en améliore malheureusement pas.

Après une pause pic nic au bord de la lagune qu'on ne voit pas, on entame la descente vers las Gaviotas et le lac Rupanco. Le chemin est parfois un peu difficile à trouver et il faut toujours traverser quelques rivières (on essaie toujours d'enlever le moins possible nos chaussures vu la température de l'eau), mais ça se fait finalement assez bien. On traverse plusieurs clairières et pâturages desquels on devrait apercevoir le volcan Casablanca... Mais avec ce temps, ça ne sera pas pour nous (mais par beau temps, on imagine que la vue doit être spectaculaire). En se rapprochant du lac, on rencontre quelques fermes puis quelques magnifiques maisons de vacances... Il faut dire que c'est l'endroit idéal pour être tranquille! Difficile d'atteindre la Gaviotas en voiture du coup quelques riches chiliens qui ont les moyens d'avoir un bateau, se sont aussi construit de magnifiques maison de vacances au bord du lac.

30kmOn arrive à Las Gaviotas sous la pluie vers 15:00. Comme la perspective de camper par ce temps ne nous enchante guère et que la météo du lendemain ne s'annonce pas meilleure, on décide malgré la fatigue de faire les 12 derniers kms qui nous sépare d'el Poncho (fin du trek et premier endroit où il est possible de prendre un bus) le jour même. Pour arriver à el Poncho, aucune réelle difficulté... il suffit de suivre le chemin puis la piste de terre qui longe le bord du lac pendant 12kms. On y croise quelques villas absolument magnifiques avec plage privée et vue imprenable sur le lac et le volcan Casablanca (qu'on ne voit toujours pas ;) ). On arrivera vers 18:30 à el Poncho, épuisés, après pratiquement 30 kms de marche avec toute nos affaires sur le dos... Mais pour nous remonter le moral, il y'a une petite épicerie (il n'y a que l'épicerie et un petit arrêt de bus ;) ) à el Poncho et on s'offrira une bonne bière bien méritée avant de monter notre tente sous un petit abris sur la plage de cailloux. Il arrêtera même de pleuvoir pendant la soirée pour nous offrir de très belles couleurs sur le lac avant d'aller au dodo. On prendra le bus à 6h le lendemain matin pour retourner à Osorno puis Puerto Varas (attention, il n'y a qu'un seul bus par jour à 06:00 du lundi au samedi et le dimanche à 14:00).

el poncho

Infos utiles

  • Nourriture : Nous avons finalement passé 3 nuits sous tente mais s'il avait fait beau les derniers jours, on en aurait plutôt fait 4. Du coup, comptez plutôt 4 jours de nourriture dans vos sacs à dos. On a pu aussi acheter un peu de pain et fromage à l'hospedaje el Caillao mais ne comptez pas trop dessus. Ils n'avaient pratiquement plus rien quand nous sommes passés. Et n'oubliez pas d'avoir des snacks en suffisance... il n'y a rien de tel qu'un petit caramel ou un morceau de chocolat quand il fait froid et qu'il pleut ;)
  • Habits/chaussures : Nous sommes partis avec un peu trop d'affaires je pense mais il peut quand même faire assez frais la nuit. N'oubliez donc pas le bonnet, une polaire, une bonne couche imperméable/coup-vent, le maillot de bain (pour les thermes ;) ). On avait encore pris des sous-vêtements thermiques qu'on n'a finalement pas utilisé. Niveau chaussures, prenez des montantes bien imperméables... je suis partis avec des chaussures basses de trekking (salomon) et je l'ai quand même regretté. La boue et les traversées de rivières c'est quand même mieux avec des chaussures montantes.
  • Guide lonely planet trekking : On a eu beaucoup de peine à trouver de bonnes informations (et de bonnes cartes) pour faire du trekking en Patagonie chilienne. Il y'a très peu d'articles de blog et le CONAF (organisation qui s'occupe des parcs nationaux au chili) n'est pas très bien organisé (à Pucon ils n'étaient jamais disponibles et à Petrohué ils étaient en grève lol...). Du coup on a investi et on a acheté le lonely planet trekking Patagonie qui nous donne globalement des bonnes idées et des informations assez détaillées. Tout n'est pas parfait (il manque pas mal d'infos sur les dénivelés, les temps de marche sont parfois étranges...) mais on ne regrette en aucun cas notre achat. On recommande vraiment!

Voila pour ce qui est du trek dans le parc national Vicente Perez Rosales en Patagonie chilienne. Il y'a évidemment d'autres possibilités de rando dans la région mais on a beaucoup aimé ce circuit. C'est un coin de nature superbe et isolé. Il y'a peu de chance que vous croisiez d'autres personnes sur votre chemin. Et puis, la possibilité de profiter d'eaux thermales dans ce cadre ça fait quand même rêver non???


Photos en relation avec cet article

Get the flash player here: http://www.adobe.com/flashplayer

Cliquez sur "Link" pour partager ou commenter la photo

Vous n'oubliez rien?!! >>>

Commentaires

Gravatar
Julie
01/12/2014 15:17:44

Bonjour à vous deux, juste un petit message pour vous dire que les volcans et vos photos sont magnifiques. Un vrai régal au taf pendant ma pause ! Vous êtes surs que vous voulez rentrer...
Profitez bien de la fin de votre voyage et postez, postez, ça nous fait comme un goût de voyage !
Julie lxve
Gravatar
Benoit(novomonde)
01/12/2014 22:33:18

http://www.novo-monde.com

Salut Julie,

Merci pour ton message... et on est contents d'égayer ta pause ;). Promis on poste le plus d'articles et de photos possible avant de rentrer histoire de vous faire voyager devant votre écran ;)
Gravatar
Maider
01/12/2014 23:10:55

http://iletaitunefaim.com/

Un trek en Patagonie avec volcans + lacs + rivières + eaux thermales => oh yeah c'est le kiffe complet même si à en juger la photo avec Fabienne la warrior vous deviez êtes heureux d'arriver au bout :) J'avais été super chanceuse sur la météo avec un automne ultra doux et très peu de pluie mais je sais qu'au Chili il pleut beaucoup plus... et les Argentins ne manquent jamais une occasion de le rappeler ! Du coup maintenant que vous êtes en Argentine, vous retraverserez vers le Chili pour Torres del paine ?
Gravatar
Anaïs & Maxime
02/12/2014 01:35:10

http://www.visas-vies.fr

Salut les aventuriers!
Comme ces paysages sont beaux! Heureusement que vous précisez que vous avez du attendre un peu une "fenêtre climatique correcte" car sinon on pourrait s'imaginer que c'est le monde des bisounours cette patagonie chilienne... Nous espérons d'ailleurs que cette année sera clémente et qu'on pourra y faire un tour à notre arrivée en Amérique du Sud.
Continuez de nous faire rêver!
Gravatar
Benoit(novomonde)
02/12/2014 03:15:46

http://www.novo-monde.com

Salut Maider ;),

Ahhhh la Patagonie... On se l'était gardée pour la fin (un peu grace à toi ;) )... On ne regrette pas notre choix! Tu vois, on n'a pas oublié de te faire quelques dédicaces ;)
Yep le dernier jour on était humides et crevés... mais heureux ;). Et oui on se garde tores del paine pour la fin. On espère qu'on pourra faire la fameuse boucle O... A ver avec la météo ;). (car oui, on n'a pas que du beau temps ;) )
Gravatar
Benoit(novomonde)
02/12/2014 03:24:20

http://www.novo-monde.com

Salut Anais et Maxime,

Comment ça va par l'Asie?

Ahahah... franchement du côté chilien, il pleut quand même beaucoup... je pense qu'on a du avoir environ un jour sur deux de bof! Mais la depuis qu'on est arrivé à Bariloche en Argentine, c'est 100% beau temps et ça n'a pas l'air de se gater pour les jours à venir... Par contre novembre-décembre c'est quand même encore tôt pour la Patagonie... à Pucon on n'a pas vraiment pu faire ce qu'on avait prévu et à Bariloche il y'a aussi encore bcp de neige... on verra!
Vous pensez arriver quand en Amérique du sud???
Gravatar
alexterieur
02/12/2014 13:46:50

http://www.alexterieur.net

Très bel article... Je connais malheureusement très mal les sites et régions du Chili qu'il fait bon de visiter mais j'essaie de me rattraper en lisant tes articles. Tes photos sont absolument majestueuses ! Tu viens de me faire voyager pendant ma pause déjeuner et je t'en remercie !
Gravatar
Benoit(novomonde)
02/12/2014 13:53:21

http://www.novo-monde.com

Salut Alex,

Merci pour les photos ;)... Et on adore faire voyager les gens pendant leur pause déjeuner! On fait toujours de notre mieux pour vous faire rêver devant votre écran ;)
Gravatar
luisier jean-michel
05/12/2014 22:02:29

Très belle chose que vous avez décrite et très belle photo qui font envie.
A défaut de pouvoir le partager dans les conditions du pays, on apprécie de pouvoir vous lire et de vous suivre à travers vos article. Je ferai bien le déplacement pour faire quelques kilomètres dans ses contrées, le temps un peu maussade de chez nous nous fais encore plus apprécier vos périples.
Gravatar
Benoit(novomonde)
05/12/2014 23:52:43

http://www.novo-monde.com

Salut le père,

Merci pour le message et content que les photos te plaisent. Comme on rentre bientôt on ira se faire quelques kms ensemble en Suisse... On a quand même un sacré terrain de jeu à notre disposition dans notre beau pays ;)... A bientôt
Gravatar
Florence
17/04/2016 22:47:10

Bonjour à vous deux,
Nous sommes un couple belgo-français et nous allons bientôt voyager au Chili après notre bénévolat en Bolivie. Nous aimerions avoir plus d'informations sur les étapes de ce trek car nous avons été moins prévoyants que vous, nous n'avons pas le lonely planet.

Votre blog est super bien fait, on y prend des informations assez souvent depuis le début de notre périple.

Merci!

Pierre & Florence
Gravatar
Benoit
18/04/2016 10:28:23

http://www.novo-monde.com

Salut Florence,

Je vous donnerais bien plus d'informations sur ce trek mais on a donné notre guide lonely planet trekking patagonie à d'autres voyageurs. Mais nous on l'avait trouvé dans la petite ville de Pucon au chili... J'imagine que vous devriez pouvoir le trouver dans des villes du style La Paz, Santiago ou Lima.

Mais je me rappelle que pour ce trek on avait eut pas mal de peine à trouver des infos sur le net (et sur place aussi)... Mais avec le guide ça avait été. Bon pour vous rassurer, le chemin est quand même bien balisé mais je comprend que ça sécurise d'avoir le guide.
Commentez l'article

Commentez l'article !